On page SEO : la checklist d’un audit réussi

Comment réaliser un audit on page SEO?
  • 8
    Shares

Vous avez beau avoir produit le contenu avec la meilleure qualité qui soit, comment faire comprendre à Google que votre page mérite d’être dans les premiers résultats?

Aujourd’hui, l’algorithme du moteur de recherche, notamment grâce à des outils d’intelligence artificielle, sait repérer les contenus les plus pertinents en fonction d’une requête personnalisée, et comprend directement quelle est l’intention à laquelle répondre.

Vous devez désormais plus que jamais proposer une expérience utilisateur qui évolue avec les nouveaux modes de requêtes : recherches vocales, sur mobile ou tablette, informations directement accessibles sur la page de recherches, recherche imagée, … pour vous faire une place sur la première page de Google!

La tâche n’est certes pas aisée à première vue, mais pas de panique : nous avons listé pour vous les 10 éléments à travailler en priorité pour un audit SEO efficace, et les meilleurs outils pour vous aider :

 

  1. Optimisez votre balise titre
  2. Créez une URL lisible
  3. Incluez des méta descriptions
  4. Rédigez des sous-titres
  5. Optimisez votre contenu textuel
  6. Ajoutez un maillage à votre texte
  7. Optimisez votre contenu visuel
  8. Ajoutez des données enrichies
  9. Vérifiez votre vitesse de chargement
  10. Adaptez votre on page SEO au format mobile

 

Prêts à donner un coup d’éclat à votre on page SEO?

Optimisez votre balise titre

La balise titre est le titre du résultat que vous voyez apparaître quand vous tapez une requête sur Google. Elle vous sert à indiquer à Google de quel sujet traite votre contenu, et en quoi il répond à l’intention de recherche d’un utilisateur.

 

Comment améliorer mon on page seo?

 

Le moyen le plus simple d’intégrer une balise titre à votre page est d’utiliser une extension SEO sur WordPress comme Yoast, qui vous donne directement l’endroit où la rédiger :

 

Comment utiliser yoast?

 

Comment rédiger une balise titre optimisée pour votre on page SEO?

  • Limitez-vous à 60 caractères, espaces inclus
  • Placez le mot-clé principal au début de votre balise titre
  • Incluez le nom de votre marque à la fin
  • Créez une balise titre unique pour chaque page
  • Évitez le “bourrage” de mots-clés, qui est pénalisé par Google car incohérent
  • Variez du titre de votre page : c’est l’occasion de travailler différemment vos mots-clés et votre champ sémantique associé!

Créez une URL lisible

Une URL claire et concise facilitera à la fois l’expérience utilisateur, mais sera aussi plus compréhensible par les moteurs de recherche.

Cette étape ne vous prendra que deux minutes lors de la publication de votre page sur votre site internet, or c’est le 50e critère sur les 200 pris en compte par l’algorithme de Google. Vous auriez tort de vous en priver!

Mais comment rédiger une bonne URL?

  • Réduisez votre URL à 35-40 caractères maximum
  • Limitez-vous à un ou deux mots-clés
  • Rendez-la lisible : il faut que les utilisateurs puissent comprendre le contenu qui va leur être partagé. Par exemple ici, on comprend directement que l'article de notre blog parle de marketing automation : 

 

Comment écrire une bonne url?

 

  • Préférez les tirets “-” aux “_” car ils sont considérés comme des séparateurs de mots par Google et aide donc à la compréhension de votre contenu
  • Sécurisez votre domaine avec un protocole HTTPS, car c’est désormais un critère de référencement pour Google
  • Choisissez une extension de domaine reconnue, comme “.com” ou “.ca”
  • N’utilisez que des lettres minuscules, les majuscules peuvent mener à des erreurs sur certains serveurs

Incluez des méta descriptions

Ce petit texte rédigé sous la balise titre du résultat de recherche vous permet de faire comprendre à l’utilisateur que vous répondez à son intention de recherche. C’est donc un élément de votre on page SEO qui joue indéniablement sur votre taux de clics et qui peut influencer votre référencement naturel.

 

Comment rédiger une meta description?

 

Comment faire pour que les utilisateurs cliquent sur votre lien plutôt que sur celui d’à coté?

  • Incluez vos mots-clés principaux dans votre méta description pour directement faire comprendre de quel sujet vous traitez
  • Ne dépassez pas les 155 caractères, sinon votre texte sera coupé
  • Soyez accrocheur : vous n’avez que quelques mots pour convaincre l’utilisateur de cliquer!

Vous ne savez pas où rédiger votre méta description pour que celle-ci apparaisse sur Google? Utilisez une plateforme comme Yoast, qui vous aide à optimiser les éléments de votre on page SEO directement sur WordPress:

 

Comment rédiger une meta description sur wordpress?

 

Attention : À chaque page sa propre méta description! Sinon vous serez pénalisé par Google pour duplication de contenu.

Rédigez des sous-titres

Avoir un titre optimisé pour votre on page SEO c’est bien, mais le faire pour tout le plan de votre page, c’est mieux!

Il est peu probable que votre site internet ressemble à un énorme bloc de texte compact, et vous avez sûrement intégré des titres et sous-titres qui correspondent à la structure que vous voulez donner à votre page. Aux yeux de Google, vos titres sont classés par “header”, allant du plus général au plus spécifique : H1, H2, H3, etc.

 

Voici par exemple la structure d’une des pages de notre site internet :

 

 

Hiérarchiser vos titres permet à la fois à Google et à vos lecteurs de comprendre quel sujet vous traitez, et aussi avec quelle importance.

Pour réaliser un rapide audit SEO de votre page, demandez-vous si vous appliquez bien les 3 recommandations suivantes :

  • Utilisez seulement un seul titre “H1” et veillez y intégrer votre mot clé principal dès le début
  • Structurez votre page avec au moins deux H2, qui contiennent les mots clés principaux
  • Incluez les mots-clés secondaires et le champ lexical associé dans les sous-titres suivants : H3, H4, H5,…
  • Formulez des sous-titres sous forme de question pour répondre à l’intention de la requête

Optimisez votre contenu textuel

La qualité de votre référencement dépend grandement de la qualité du contenu et de l’expérience utilisateur que vous proposez.

Plus votre contenu sera intéressant et innovant, plus les lecteurs resteront sur votre page, ce qui jouera en votre faveur pour votre référencement naturel.

Votre texte ne doit pas seulement être intelligent, il doit être agréable à lire!

Penchez-vous sur vos pages existantes et réalisez un audit SEO en vous penchant sur les critères suivants :

  • Vous avez rédigé une accroche de un ou deux paragraphes, intégrant des faits ou chiffres marquants pour attirer le lecteur
  • Vos paragraphes se limitent à 4 phrases
  • Vous adoptez un langage clair, simple, et concis.
  • Votre contenu est assez long et contient au moins 800 mots. Une étude menée par AHREFS montre en effet le lien entre position dans les résultats de recherche Google et longueur de contenu :

 

Combien de mots doit avoir mon contenu?

 

  • Vos mots-clés ont une densité de 1 à 2%
  • Vous utilisez un ton engageant en utilisant les mots “vous” et “votre”
  • Vous ne faîtes aucune faute d’orthographe ou de syntaxe. Vous avez besoin d’aide pour votre relecture? Utilisez le logiciel Antidote qui corrigera automatiquement toutes vos erreurs de rédaction :

 

Comment corriger mon contenu?

 

Gardez cette checklist en tête lors de la rédaction de vos prochaines publications!

Ajoutez un maillage à votre texte

Ne laissez pas votre page esseulée dans un coin de votre site internet, et reliez-la non seulement à vos autres contenus, mais aussi à des sources externes de qualité.

Non seulement cela facilitera la lecture et la compréhension de votre site par les utilisateurs, mais cela renforcera l’autorité de votre domaine.

Pour améliorer la qualité de votre on page SEO grâce au maillage, pensez à appliquer les conseils suivants :

  • Limitez-vous à 10-15 liens internes, et 5 sources externes pour un contenu d’environ 1500 mots
  • Ancrez votre lien internet au mot clé de la page mentionnée pour optimiser son référencement
  • Ne créez pas de liens à partir des mots génériques comme “cliquer ici”, “contact” ou “page d’accueil”, car ce ne sont pas les mots-clés que vous souhaitez a priori cibler
  • Actualiser régulièrement votre maillage : de nouvelles pages peuvent venir enrichir un ancien contenu
  • Intégrez des liens externes pour venir soutenir vos chiffres et vos recommandations
  • Choisissez des sources externes fiables et d’autorité, comme des sites gouvernementaux ou des blogs de professionnels
  • Vérifiez régulièrement que les liens ne soient pas brisés

Pour intégrer facilement des liens à votre contenu et surveiller leur qualité, utilisez par exemple l’outil de on page SEO RankMath :

 

Comment optimiser mon maillage?

 

Attention : Ouvrez vos liens externes dans un nouvel onglet : sinon vous sortez directement votre lecteur de votre site!

Optimisez votre contenu visuel

Rédiger un texte de qualité est certes une étape importante, mais sans contenu visuel ou vidéo, votre page sera sans saveur et les utilisateurs quitteront directement votre page, ce qui affectera notamment votre taux de rebond.

Un contenu efficace est un contenu riche, qui apporte une réelle valeur ajoutée au lecteur, et qui vous permet également d’améliorer votre référencement naturel!

Prêts pour la checklist?

  • Préférez des images uniques à des contenus provenant de banques d’images, comme des captures d’écran ou des tutoriels fais par vous-mêmes : vous paraîtrez plus authentiques et innovants
  • Essayez d’intégrer une vidéo à votre page ou augmenter la durée passée par vos lecteurs
  • Incluez une image tous les 150 mots au sein de votre texte pour perfectionner l’expérience utilisateur
  • Intégrez des balises ALT dans chacune de vos images : elles vous permettent de renseigner vos mots-clés principaux, et donc de renforcer votre référencement naturel tout en ayant une présence sur Google Images!

Voici en effet une autre étude menée par AHREFS qui montre la corrélation, certes légère mais existante, entre la présence d’un mot-clé dans les balises ALT des images selon la place des résultats dans Google :

 

Comment optimiser mes images sur mon site web?

 

Astuce : Vous pouvez aussi intégrer vos mots-clés sous forme de question, pour apparaître dans les résultats de demandes des utilisateurs.

Ajoutez des données enrichies

Les données enrichies sont, en quelques mots, tout ce que vous auriez aimé dire à Google, mais que vous ne pouvez pas intégrer de manière brute à votre contenu.

Par exemple si vous tapez “gâteau au chocolat” dans Google, le premier résultat vous donne directement le temps de préparation et le nombre de calories :

 

comment créer des données enrichies?

 

Ce sont des données enrichies!

De même si vous cherchez un article de Digitad, une note sur 5 étoiles viendra s’afficher sous la balise titre de l’article :

 

comment réaliser un audit seo de mon site web?

 

Le but d’ajouter des données enrichies? Faire comprendre à Google que vous êtes LE contenu qui répond à l’intention de recherche de l’utilisateur, et ce par tous les moyens, et que vous devez donc apparaître parmi les premiers résultats de recherche.

Mais comment transmettre toutes ces informations à Google? Vous avez deux solutions.

La première, plus complexe, consiste à intégrer ces données structurées à votre codage HTML en respectant les balises de Google. Voici un exemple si vous voulez indiquer que l’on peut directement réserver une table dans votre restaurant :

 

Comment rédiger des données enrichies?

 

La seconde, plus accessible, consiste à utiliser une extension sur WordPress. Avec Yoast par exemple, il vous suffit de cliquer sur l’onglet “Configure Rich Snippets”, puis choisir la catégorie associée, et renseigner vos données :

 

comment créer des rich snippets sur wordpress?

 

Bonus : ce sont également des informations qui peuvent vous permettre d’être référencé pour des recherches vocales!

Vérifiez votre vitesse de chargement

La vitesse de chargement de votre page est le premier critère d’expérience que l’utilisateur va prendre en compte lorsqu’il arrive sur votre page. Et si ce temps est trop long, il va très souvent retourner sur la page des résultats de recherche.

Le but de Google est de proposer à ses utilisateurs la meilleure expérience possible, c’est pourquoi vous serez pénalisé si votre site internet prend du temps à s’afficher!

Selon les chiffres de Google, la moitié des personnes qui effectuent une recherche mobile quittent immédiatement la page si celle-ci met plus de 2 secondes à charger.

Vous n’avez donc pas le droit à l’erreur!

Comment savoir si votre site a une vitesse de chargement acceptable? Entrez l’url de votre page sur l’outil PageSpeed Insight de Google :

 

comment savoir la vitesse de chargement de mon site?

 

Bonus : L’outil vous donne ensuite accès à des recommandations personnalisées pour améliorer la qualité technique de votre site, et donc son temps de chargement.

Adaptez votre on page SEO au mobile

Votre site dispose seulement d’une version pour ordinateur de bureaux? Bienvenue au 21e siècle, où 52% du trafic web s’est fait sur mobile l’an dernier au Canada! Il est donc normal que disposer d’un site dit “responsive”, c’est-à-dire adapté au format mobile, soit devenu un critère de référencement pour Google.

Pour savoir si votre site est adapté correctement pour tous les formats, entrez votre url sur la plateforme MobiReady, comme nous l’avons fait pour Digitad ci-dessous :

 

Comment adpater mon site au format mobile?

 

Pour réellement optimiser votre site pour le format mobile, pensez à ce format en premier lieu, au lieu de créer un format bureau, pour ensuite l’adapter. Pour améliorer votre on page SEO sur mobile, pensez aux points suivants :

  • Essayez de réduire le contenu : un écran de téléphone est petit, et vos lecteurs n’auront pas le même plaisir à lire de longs articles
  • Simplifiez la structure de votre site en ne mettant en avant que les pages et catégories principales
  • Intégrez un outil de messagerie instantanée utilisant par exemple l’intelligence artificielle pour que les visiteurs de votre site puissent directement avoir des réponses à leurs questions

Pour connaître spécifiquement la vitesse de chargement de votre site sur mobile, entrez votre nom de domaine sur l’outil Test my Site :

 

comment savoir la vitesse de chargement de mon site mobile?

 

Astuce : Pensez au design de votre site mobile! Utilisez des couleurs plus vives et des graphiques plus originaux que sur un format de bureau.

Vous voilà prêts pour réaliser votre audit SEO et améliorer le référencement de votre page!

Appliquez nos 10 conseils pour améliorer votre on page SEO, et faîtes-nous part des résultats sur votre référencement naturel! Votre audit SEO a-t-il été payant?

Vous avez besoin d’aide dans votre stratégie de référencement? Contactez-nous, un de nos experts SEO se fera un plaisir de vous aider dans vos projets.

Notez cet article :

[Total: 3    Average: 5/5]