Choisir ses mots-clés en SEO : le guide complet [défi SEO30jours – Jour 2]

choix des mots clés digitad
  • 8
    Shares

Maintenant que vous avez défini quels étaient vos objectifs SEO, il est temps de tirer partie des différentes possibilités que vous offre le référencement naturel pour les atteindre.

C'est le sujet de notre deuxième exercice du défi SEO 30 jours : l'étude de mots-clés.

 

étude de mots-clés google

 

Il ne vous viendrait jamais à l’esprit de démarrer une nouvelle entreprise sans faire d’abord une étude de marché, non ? Et bien sur le web, c’est pareil ! L'analyse des mots-clés est un peu au SEO ce que l’étude de marché est au lancement d’une nouvelle entreprise.

En effet, grâce à l’étude de mots-clés, vous pourrez obtenir une source considérable d’information sur votre marché en ligne avant de vous lancer. C’est le meilleur moyen de saisir un maximum d’opportunités de succès tout en réduisant le risque d’échec. Séduisant n’est-ce pas ?

Dans cet article, nous allons vous expliquer :

  • Ce qu’est-une étude de mots-clés
  • Pourquoi c’est important
  • Et surtout, comment procéder au choix des mots-clés

 

Voici le sommaire de la vidéo :

  • 1:38 : comment générer des idées de mots-clés
  • 3:00 : utilisation de Google Keyword Planner
  • 4:21 : utilisation de SEMRush
  • 7:40 : constituer une base de donnée de mots-clés
  • 8:32 : comment trier les mots-clés
  • 11:32 : astuces pour analyser facilement ses mots-clés

Qu’est-ce qu’une étude de mots-clés ?

Tous les jours, des millions de personnes font des requêtes sur les moteurs de recherche pour trouver toutes sortes de choses, que ce soit une recette de tartelette portugaise, l’horaire de passage du prochain bus, ou le prix d’un billet pour assister à une game de hockey. Ces requêtes sont autant d’opportunités pour votre entreprise de se rendre visible auprès de clients potentiels.

Encore faut-il comprendre ce que les internautes recherchent vraiment, et sur quels mots-clés il faut se positionner …

C’est là justement le cœur de l’étude de mots-clés : il s’agit de comprendre comment les internautes font leurs recherches, d'identifier, puis de choisir les meilleurs mots-clés pour votre référencement SEO. Cela vous permet ensuite de créer et d'adapter le contenu de votre site de façon ciblée, avec un objectif : vous positionner comme la réponse aux requêtes des internautes.

Concrètement, une étude de mots-clés prend la forme d'une liste des différentes requêtes des internautes triée selon différents critères que nous verrons dans la suite de cet article.

Pourquoi c’est important ?

Une étude de mots-clés est importante car elle est un pilier de la stratégie SEO. Elle peut parfois même vous permettre d’ajuster votre stratégie marketing globale. Les requêtes tapées par les internautes sont le reflet de leurs besoins. Il est donc stratégique pour vous de les identifier pour y répondre. 

 

digitad étude mots clés

 

Grâce à l’étude de mots-clés, vous pourrez connaître :

  La taille de votre marché : différents outils fournissent les volumes mensuels associés à une requête. Cela vous donnera un assez bon aperçu du nombre de prospects qui pourraient être intéressés par votre produit. 

  Les produits, services ou informations que recherchent vos prospects : grâce aux outils de génération de mots-clés, il est possible de savoir quelles questions se posent les internautes. Recherchent-ils un prix ? un service à proximité ?

  Les tendances sur ce marché : il est également possible d’obtenir les volumes de recherche sur les dernières années, ce qui vous permettra de savoir quels termes sont de moins en moins recherchés, ou au contraire lesquels explosent sur le web.

  La saisonnalité : en observant les données de recherche sur 12 mois, vous pourrez observer quelles sont les périodes où les internautes effectuent le plus de recherches dans votre industrie et caler par exemple votre calendrier de publications d’article de blogs sur cette saisonnalité.

  La place de vos concurrents sur le web : il est parfois utile de regarder comment et où se positionnent vos concurrents pour ajuster la stratégie finale de choix des mots-clés.

En optimisant ainsi votre site web autour des mots-clés les plus pertinents, vous rendrez votre site web visible à des internautes en plein processus de recherche. Cela vous permettra donc de générer plus de trafic qualifié vers votre site web, ce qui amènera naturellement davantage d'opportunités de conversions!

Comment faire une étude de mots-clés ?

Il n’existe évidemment pas une seule et unique manière de réaliser une étude de mots-clés. Chez Digitad, nous aimons procéder ainsi :

  •   Trouver les idées de mots-clés
  •   Associer leur difficulté
  •   Trier les mots-clés
  •   Choisir les mots-clés les plus pertinents

1. Trouver des idées de mots clé

Généralement, le plus facile est de partir du plus général, et d’affiner petit à petit pour couvrir tous les niveaux de détails des recherches. Différents outils de recherches vous permettent de générer ces idées de mots-clés, et les volumes de recherche associés. 

En voici deux que nous utilisons régulièrement :

Google Keyword Planer

C’est l'un des outils les plus souvent mentionnés lorsqu'il s'agit de suggestions de mots-clés. S’il n’est peut-être pas le meilleur selon nous pour étudier la compétition, il reste néanmoins très facile d’utilisation pour générer les mots-clés et leurs volume de recherche. Il permet également de trouver les données sur les derniers mois ou les dernières années pour étudier la croissance ou la saisonnalité des mots-clés.

 

choix des mots-clés

 

SEMRush

C’est un excellent outil pour étudier les mots-clés liés à votre site web ou à ceux de vos concurrents. Il donne également de bonnes indications sur la compétition, sur le positionnement des sites, ou sur la visibilité des mots-clés dans les résultats de recherche.

Cependant, les outils ne font pas tout, il vous faudra y apporter un peu de jus de cerveau.

Voici 3 astuces pour trouver des mots-clés  :

Astuce 1 :

Commencez d’abord par étudier les mots-clés liés au produit ou au service principal que vous proposez. Vous pouvez également entrer des produits ou des services plus niches ou concurrents : même s’ils ne correspondent pas exactement à ce vous offrez, cela pourra vous donner des idées de mots-clés très intéressantes.  

Astuce 2 :

Vous pouvez ensuite étudier les questions et les thèmes recherchés par les internautes autour de votre activité. Pour  cela, on vous recommande Answer the public. Vous y trouverez idées auxquelles les internautes comparent votre produit (ou votre marque), les questions qu’ils se posent à son sujet, et ce à quoi ils l’associent.

 

choisir des mots-clés

 

Astuce 3 :

Une autre manière d’élargir les idées de mots-clés est de regarder ceux sur lesquels se positionnent vos concurrents. L’outil Semrush est parfait pour cela. En entrant le domaine des principaux concurrents, vous pourrez voir sur quels mots-clés ils se positionnent le mieux et voir d’où vient leur trafic organique.

2. Trouver la difficulté des mots-clés

Maintenant que vous avez trouvé tous les mots-clés de votre industrie, ne tombez pas dans le piège de sélectionner les mots-clés avec le volume le plus important ! Vous n’iriez pas faire une compétition de judo dans la catégorie des + de 100 kg si vous n’en pesiez que 60 ! C’est la même chose pour votre référencement naturel : il faut d’abord connaître les mots-clés auxquels vous pouvez vous attaquer.

Cette information se trouve dans la « difficulté du mot-clé » (Keyword Difficulty en anglais), aussi « compétition ». Cet indicateur vous permet d'estimer à quel point vous positionner sur un mot-clé va vous demander du travail.

Il existe différentes manières de le calculer et les différents outils vous sortiront sûrement des estimations différentes. Néanmoins, tous se basent globalement sur le même critère : la réputation des sites web qui se positionnent dans les premières positions de recherche.

Plus ces premiers sites ont une forte autorité de domaine et ont beaucoup de liens entrants (ou backlinks), plus il sera difficile de vous positionner sur ce mot-clé. On vous en dira plus sur la question dans quelques semaines, mais en attendant, si le sujet des backlinks vous intéresse, vous pouvez en savoir plus ici.

Différents outils peuvent fournir cet indicateur de difficulté. Parmi eux, Digitad vous recommande notamment Semrush, Ahref, ou encore Moz Keyword Explorer.

 

comment choisir ses mots-clés

 

Si vous n’avez pas accès à ces outils, vous pouvez aussi entrer manuellement les mots-clés qui vous intéressent dans la barre de recherche Google et regarder l’autorité de domaine des premiers sites qui se positionnent. Si ceux-ci vous semblent ressembler plus à des « poids lourds » qu’à des « poids plumes », il faudra peut-être changer de choix des mots-clés.

Une autre information qui peut vous indiquer la concurrence sur un mot-clé est celle des positions de vos concurrents dans les résultats de recherche. SEMRush ou Ahref peuvent notamment vous indiquer la position de votre site web et de celle de sites concurrents sur une liste précise de mots-clés. Si c’est un indicateur moins précis que le « keyword difficulty », c’est une information qui reste quand même intéressante à ajouter dans votre étude.

3. Trier les mots clés

 Pour vous aider à préparer le choix des mots-clés, il est d'abord important de les trier. Plusieurs critères différents peuvent être utiles. Le niveau de tri le plus important est celui de la pertinence par rapport à votre marché et votre activité.

Certains mots-clés générés par les outils précédents peuvent être parfois très éloignés de votre activité. D'autres au contraire décriront précisément le service ou le produit que vous offrez.

Voici 3 niveaux de tri de pertinence que vous pourriez appliquer à votre liste :

Premier niveau : les mots-clés dits « cœur de cible »

Il s’agit des requêtes qui décrivent le plus précisément votre activité. Ne mettez dans cette catégorie que les mots-clés pour lesquels vous êtes sûrs que ce que vous offrez correspond parfaitement et complètement à l’intention de recherche de l’internaute. Il s’agit des mots-clés pour lesquels les chances de conversion sont très importantes.

Deuxième niveau : les mots-clés directs

Ce sont les autres requêtes liées à votre marché, pour lesquelles l’intention de recherche est parfois difficile à saisir. Par exemple, si vous vendez différents types de riz, les mots-clés « recette de riz » ou « cuisson du riz » restent pertinents, mais n'indiquent pas une intention d'achat de votre riz.

Troisième niveau : les mots-clés indirects ou éloignés

Il s’agit des autres mots-clés de l’étude. Certains de ces mots-clés pourront parfois vous intéresser pour un article de blogue secondaire, mais d’autres n’ont malheureusement rien à voir avec votre entreprise. 

 

mots clés référencement

 

Afin de répondre au mieux aux intentions de recherches, vous pouvez aussi classer vos mots-clés selon le niveau du funnel marketing dans lequel l’internaute se trouve :

Dans la phase d’exploration

C’est généralement le cas des requêtes plus vagues et générales. Par exemple : chocolat. Dans ce cas, le prospect ne vous cherche pas activement, mais cela ne vous empêchera pas de vous positionner sur ce type de requêtes via des articles de blogue par exemple.

Dans la phase de considération

C’est généralement le cas des mots-clés qui cherchent à comparer des solutions, qui recherchent la meilleure solution, ou qui cherchent des informations relativement détaillées au sujet d’un produit ou d’un service.  Par exemple : chocolat pour un régime, chocolat pauvre en sucre.

Dans la phase d’action :

Ces requêtes (dont le niveau de difficulté est souvent élevé) montrent une intention d’achat forte. Ces expressions contiennent généralement des termes liés au prix ou à l’achat.

Par exemple : acheter du chocolat ou encore boutique de chocolat à Montréal

Enfin, vous pouvez ajouter à ces précédentes classifications un tri par catégorie. Si votre service s’adresse à différentes industries, ou si vous proposez différents services, vous pouvez par exemple classer les mots-clés par secteur d'activité, ou par type de service

4. Choisir les bons mots-clés

La stratégie de mots-clés est à la base d’une stratégie de référencement réussie. Il n’y pas de recette miracle mais on peut quand même vous mettre sur la voie pour choisir les mots-clés qui représentent les meilleures opportunités :

Le critère le plus important reste la pertinence.

Si on ignore le fonctionnement complet de l’algorithme qui s’occupe de référencer les sites sur les moteurs de recherche, on sait néanmoins que ses robots utilisent la recherche sémantique.

Cela signifie qu’ils cherchent à identifier le thème de la page (en y trouvant plusieurs expressions qui sont liées entre elles). Rien ne sert donc de bourrer votre contenu d’un mot-clé s’il ne correspond pas à ce que vous proposez.  Préférez d’abord des expressions qui décrivent au mieux le sujet de vos pages.

Le volume est un autre élément important.

Au sein des mots-clés que vous avez identifié comme pertinents, il est évident que ceux qui ont les volumes de recherche les plus importants ont un fort potentiel. Si vous cherchez à générer du trafic, il faudra éviter (autant que possible) de miser toute la stratégie sur des mots dont le volume est inférieur à 10 recherches par mois.

Évidemment, plus votre marché est niche, moins les volumes seront importants. Mais encore une fois : ne succombez pas à la tentation de chercher des mots à plus fort volume qui seraient trop éloignés de votre activité !

Enfin, n’oubliez pas de regarder la concurrence (représentée par l’indicateur de difficulté présenté ci-dessus).

Si vous avez un site web important, bien implanté, avec une forte autorité de domaine, vous avez des chances d'apparaître dans les résultats des moteurs de recherche pour des mots clés très demandés. Mais si vous êtes un site plus récent, pas d’inquiétude, il reste de belles opportunités à saisir !

En effet, il existe peu de mots-clés avec de très gros volumes de recherche, mais il existe en revanche un très grand nombre avec de faibles volumes. Ces derniers sont souvent assez précis, et comportent plusieurs mots : on les appelle « longue traîne ».

 

stratégie de mot clé

 

S’ils sont souvent négligés à cause de leurs faibles volumes, c’est pourtant une bonne stratégie à adopter dans le cas d’un lancement de site web car la concurrence est plus faible. Il sera donc plus facile de vous référencer sur ces mots-là. D’autre part, puisqu’ils sont précis, les opportunités de conversions sont plus importantes.  Notre astuce : ciblez les mots-clés longue traine localisés (par exemple : « magasin de chaussures griffintown »).

À votre tour!

Voilà, l'analyse et le choix des mots-clés n'ont plus de secret pour vous!

Par la suite, on vous en dira plus sur comment vous pouvez mesurer les performances de vos mots-clés.  Mais en attendant, maintenant que les études de mots-clés n’ont plus de secret pour vous, n’hésitez pas à nous faire part de vos meilleures pratiques et des outils que vous préférez utiliser ! 

Prochain sujet du défi SEO : l'audit SEO!

 

Ce contenu vous a plu?
[Total: 0 Moyenne: 0]