Qu’est-ce que le Web 3.0? Définition et décryptage!

  • 8
    Shares

Qu’est-ce que le Web 3.0? Définition et décryptage!

Alors que vous jonglez entre les dernières nouveautés de Tik Tok et des updates Google, voilà qu’on vient vous parler d’encore plus de nouveautés avec le Web 3.0, NFT, métaverse… mais pas de panique vous êtes au bon endroit!

La technologie a un effet transformateur sur nos façons de commercer et de communiquer. Trois vagues d'avancées technologiques ont révolutionné le marketing numérique: le Web 1.0, le Web 2.0 avec les médias sociaux et maintenant le Web 3.0.

Pour pouvoir bâtir et comprendre le marketing numérique de demain, il est essentiel d’appréhender les nouveaux enjeux de ce que pourrait être l’avenir du web.

Décryptons ensemble ce que signifie le Web 3.0, son émergence et ce qui pourrait concrètement changer dans cette nouvelle ère.

Sommaire

I. Le Web 3.0, qu’est-ce que c’est?
II. Un peu d'histoire: retour sur le Web 1.0 et le Web 2.0
III. Les technologies sous-jacentes du Web 3.0
IV. Les avantages du Web 3.0
V. Les limites actuelles du Web 3.0
VI. Exemples d’application du Web 3.0 dans la vie quotidienne

I. Le Web 3.0, qu’est-ce que c’est?

1. Émergence du Web 3.0

Le Web 3.0 peut vous paraître loin. Mais il est déjà là!

 

Comment le définir en quelques mots?

Le Web 3.0, bien qu’il s’agit encore d’un concept en cours de développement, peut se définir comme la troisième génération d'Internet.

Sa particularité? Interconnecter les données entre elles de manière décentralisée pour offrir une expérience utilisateur plus rapide et plus personnalisée.

C’est rendu possible grâce à l'intelligence artificielle, à l'apprentissage automatique, au web sémantique, et à l’utilisation du système de sécurité blockchain pour garder les informations personnelles des internautes en toute sécurité.

2. D'où cela vient?

La réflexion est née avec une prise de conscience:

“Si c'est gratuit, c'est que vous êtes le produit!”

Selon les défenseurs du Web 3.0, le principal problème des plateformes en ligne aujourd'hui est qu’elles sont abusivement centralisées et contrôlées par quelques grands acteurs numériques, comme Amazon, Apple, Google ou Meta.

Ces sociétés ont récolté d'innombrables données personnelles et de contenus sans que les internautes puissent vraiment le contrôler.

Avec le Web 3.0, l’objectif serait donc de restituer les droits des internautes en leur donnant le pouvoir avec un web dit « décentralisé », où ils pourraient, en quelque sorte, déplacer leurs données d'une plateforme à l'autre. En clair, le Web 3.0 aspire à supprimer les intermédiaires que sont les grandes sociétés numériques.

Aujourd'hui: Vous vous connectez à n’importe quelle application avec votre adresse courriel et votre mot de passe. Lorsque vous likez une vidéo ou posez une question à Siri, toutes ces activités sont suivies par les grands acteurs de la technologie tels que Google et Facebook pour mieux cibler leurs publicités.

Demain avec le web 3.0: Vous êtes propriétaire de vos données. Quelle que soit la plateforme à laquelle vous vous connectez, vous transportez vos données avec vous. Les réseaux de données décentralisés permettent de vendre ou d'échanger les données sans en perdre la propriété, sans risquer la confidentialité ou en s'appuyant sur des intermédiaires. Il vous permet de vous connecter en toute sécurité sur Internet, de choisir qui conserve vos données et comment.

Si le Web 3.0 se développe, c’est grâce aux bases posées par ses prédécesseurs le Web 1.0 et le Web 2.0.

Petit bond dans le temps pour comprendre l’histoire du Web!

II. Un peu d'histoire: retour sur le Web 1.0 et le Web 2.0

1. Le Web 1.0

 

Définition

Le World Wide Web ou le Web 1.0 a été inventé en 1989 par Tim Berners-Lee, un informaticien.

L'objectif principal du Web 1.0 était simplement de trouver des informations (c’est toujours l’objectif numéro 1 d’Internet aujourd’hui d’ailleurs). Les utilisateurs Web ne pouvaient pas interagir librement car ils étaient «en lecture seule»

Avant l'apparition du premier navigateur de recherche Netscape Navigator au milieu des années 1990, vous deviez connaître l’URL précise du site web que vous vouliez visiter.

 

Les innovations du Web 1.0

Même si Netscape Navigator a été détruit par Microsoft lors de “la guerre des navigateurs”, on lui doit les bases de la navigation web telle qu’on la connaît aujourd’hui:

  • L’affichage d'une page Web lors de son chargement
  • L’utilisation de Javascript pour créer des formulaires et du contenu interactif
  • L’application de cookies pour conserver les informations de session

Et pour tout ça, merci Netscape Navigator.

2. Le Web 2.0

 

Définition

C'est l'étape du Web que nous connaissons! En 1999, c’était le début de nos interactions les uns avec les autres sur Internet via des plateformes de médias sociaux, des blogs de contenu.. etc. Puis, les smartphones ont été créés et l'informatique mobile a été lancée!

Ainsi, nous avons quitté l’ère du web en “lecture seule” pour passer en mode “édition”. Nous pouvons interagir en ligne, commenter et donner notre avis, partager, aimer et créer du contenu.

Il s’agit également de l’ère:

  • ou les plateformes sociales deviennent de véritables médias
  • de la publicité en ligne
  • de l'identité numérique
  • des données personnelles en ligne
  • de l’influence
  • des critiques Yelp ou Tripadvisor
  • de la preuve sociale

En clair, le Web 2.0 est une plate-forme d'interaction!

Les innovations du Web 2.0

L'émergence du Web 2.0 est principalement traduite par 3 niveaux d'innovation:

  • Le mobile

L'apparition de l'iPhone en 2007 a étendu la connectivité mobile à Internet, permettant aux utilisateurs d'être en ligne à tout moment.

  • Le cloud

Le cloud permet aux internautes d'avoir accès aux mêmes fichiers depuis tous les appareils connectés. Car le stockage se trouve sur des serveurs dans un datacenter et non directement dans la machine utilisateur. C'est pourquoi vous pouvez vous connecter à votre compte WhatsApp à partir d'un nouveau téléphone et retrouver votre compte actif en place, avec tous vos médias et l'historique de vos conversations.

  • Le social

Avant l’arrivée des réseaux sociaux, le web était anonyme. Les plateformes sociales ont invité les utilisateurs à interagir et à créer du contenu. Ils nous ont incité et convaincu à partager des photos en ligne avec nos cercles de proches, à confier nos maisons à des voyageurs inconnus sur Airbnb, à créer des vidéos humoristiques sur TikTok, et même à monter dans la voiture d'un inconnu avec Uber!

3. L’évolution du Web en images

Pour mieux comprendre les particularités qui différencient le Web 1.0, le Web 2.0 et le Web 3.0, voici un tableau qui résume bien ce que vous devez retenir:

L’évolution du Web à travers le temps, ça donne ceci:

III. Les technologies sous-jacentes du Web 3.0

Le Web 3.0 est propulsé par 3 nouvelles couches d'innovations technologiques:

  • Le Web sémantique
  • La blockchain
  • L’intelligence artificielle

Décortiquons!

Le web sémantique

Véritable pilier de cette nouvelle ère du Web, le Web 3.0 est même communément appelé le Web sémantique.

La spécificité du web sémantique repose sur la relation entre les données: alors qu’elle est aujourd’hui basée sur la structure, elle sera basée demain sur le sens.

En d’autres mots, “sémantique” sous-entend “le sens”, c’est-à-dire que la relation entre les données ne repose pas sur son URL (aujourd'hui) mais sur son contexte (demain).

En effet, les moteurs de recherche, comme Google, s'appuient exclusivement sur la syntaxe du contenu des pages web. Car il ne sait tout simplement pas comment traduire le sens des textes qu’il parcourt. C’est l’humain derrière l’ordinateur, l’internaute qui fait un nouveau tri et pour retrouver le contenu réellement pertinent à sa recherche.

Ainsi, le Web 3.0 avec le web sémantique devrait permettre aux appareils connectés de comprendre les données comme nous, les humains, le faisons.

Par exemple:

Aujourd’hui, si vous recherchez sur Google “Finlande vs Suède” pour comparer ces deux 2 pays en vue de votre prochain voyage dans le Grand Nord de l’Europe, le moteur de recherche va essentiellement vous proposer des résultats de matchs de soccer:

Vous êtes contraints d’ajouter le mot “voyage” par exemple, pour retrouver des contenus qui vous sont pertinents:

Demain, la technologie du web sémantique permettra aux ordinateurs et autres appareils connectés de comprendre et interpréter le sens de votre recherche directement, et avec plus de précision.

La blockchain

La blockchain est comparable à une immense base de données, partagée et transparente, où toutes les transactions et activités y sont stockées en toute sécurité. La blockchain est donc la base du Web 3.0, car elle définit comment les données seront traitées et conservées.

La blockchain est apparue en 2009 avec la création du Bitcoin. Depuis, une multitude de blockchains ont vu le jour! Celle qui est la plus susceptible de développer le Web 3.0 aujourd’hui, est l’Ethereum.

Ethereum est décrite comme une plateforme décentralisée, ouverte et partagée. Comme le Bitcoin, elle peut être utilisée pour les transactions, mais son point fort est qu’elle permet:

  • La création de contrats intelligents
  • D’applications décentralisées appelées DApps
  • La suppression des intermédiaires

C’est pour cette raison que la plupart des applications de la finance décentralisée (appelée DeFi) sont construites sur Ethereum.

En termes simples, la finance décentralisée tend vers un écosystème de services financiers sans intermédiaires. Dans le système financier que nous connaissons, les banques sont les principales dépositaires des fonds et des échanges. Avec la DeFi, les utilisateurs conservent leurs fonds dans leur portefeuille personnel et les transactions se font directement d'un utilisateur à un autre par le biais de la blockchain et des contrats numériques créés par des DApps.

Exemple en illustration:

Les cryptomonnaies ne peuvent pas fonctionner sans blockchain. Mais la blockchain quant à elle ne se limite pas aux cryptomonnaies. Effectivement, à partir du moment où vous souhaitez conserver un fichier de propriété d'actifs (des liquidités, des Bitcoin, des actions ou un bien immobilier entre autres) vous pouvez utiliser une blockchain.

Par exemple, la blockchain permet une véritable révolution au sein de l'art digital avec les NFT. Les "Non Fongible Token" ou Jetons Non Fongibles, sont à l’image des certificats d'authenticité qui attestent de la valeur d'une œuvre digitale:

  • Une image
  • Une musique
  • Un dessin
  • Un clip vidéo, ect…

Grâce à la blockchain, les NFT permettent de contourner les intermédiaires et de mieux rémunérer les artistes.

L’intelligence artificielle

L'intelligence artificielle et les algorithmes d'apprentissage automatique sont en constante évolution pour assister l’homme, prédire, et accompagner de la manière la plus précise possible.

Vous vous dites que le web actuel dispose déjà de ces capacités. Cependant, il reste principalement basé sur l'Homme, ce qui permet des comportements corrompus tels que des évaluations de produits biaisées, des notes truquées, des erreurs humaines, etc.

Le Web 3.0 veut aller plus loin, être plus précis et plus proche des mécanismes humains.

Par exemple, les services d'avis sur Internet tels que Trustpilot permettent aux clients de laisser des commentaires sur n'importe quel produit ou service. Malheureusement, une entreprise peut payer un grand groupe de personnes pour rédiger d'excellentes évaluations de ses produits ou services ou à l’inverse, inonder son concurrent d’avis négatifs.

C’est ainsi que le système d'intelligence artificielle de Google a effacé près de 100 000 notes négatives sur l'application Robinhood du Play Store après avoir détecté des tentatives de manipulation des notes négatives:

Source: singlerain.com

Et pensez à la messagerie LinkedIn. Le chat propose des réponses prédites générées par l'apprentissage automatique, en fonction de ce que vous pourriez répondre. Il lit la langue et formule des suggestions basées sur le texte scanné. Cela montre l'intelligence artificielle appliquée au quotidien. Plutôt cool, non ?

C’est pourquoi, pour fournir des données précises, le web a besoin des évolutions de l'intelligence artificielle pour apprendre à faire la distinction entre l'authentique et le frauduleux.

Basée sur ces 3 innovations, le Web 3.0 tend à être:

  • Ouvert: “Ouvert” comme logiciel open source car il est développé par une communauté de développeurs et réalisé en toute transparence pour le public.
  • Universel: Le web 3.0 offre la liberté aux utilisateurs d'interagir publiquement et en privé sans intermédiaire exposant leurs données à risques.
  • Indépendant: N'importe qui, y compris les utilisateurs et les fournisseurs, peut s'engager sans avoir besoin de l'autorisation d'une organisation de contrôle.
  • Omniprésent: Le Web 3.0 rend Internet accessible à tous, à tout moment et en tout lieu. Les ordinateurs, téléphones et assistants vocaux ne seront plus les seuls appareils connectés, comme ils le sont dans le Web 2.0 actuellement. Grâce à l'IoT (Internet des objets), la technologie permettra le développement d'une multitude de nouveaux types d'objets intelligents.

IV. Les avantages du Web 3.0

Ces évolutions technologiques, bien qu’elles peuvent vous sembler encore abstraites, pourraient changer votre quotidien de manière concrète. Voici quelques exemples:

Une navigation plus efficace: recherche plus précise, rapide et personnalisée

Nous venons juste d’en parler: la technologie du web sémantique va considérablement améliorer l’expérience utilisateur sur le web.

L’objectif? Des recherches sémantiquement pertinentes en fonction du contexte et des métadonnées. Il en résulte une expérience de navigation plus pratique pour aider l’internaute à trouver exactement ce dont il a besoin.

L’explosion de la recherche vocale avec l’intelligence artificielle

Au fil des ans, les assistants à commande vocale deviennent de plus en plus intelligents et étendent leurs capacités. Ils utilisent la reconnaissance vocale, ainsi que l'intelligence artificielle, pour pouvoir exécuter des commandes complexes et personnalisées.

Aujourd'hui, Siri et d'autres assistants IA comme Alexa d'Amazon et Bixby de Samsung peuvent comprendre des requêtes telles que "où est le restaurant de poutines le plus proche" ou "prendre rendez-vous avec Justin Trudeau à 8h00 demain" et trouver immédiatement la bonne information ou action.

L'expansion de l’Internet des Objets

Petit rappel, qu’est-ce que l’Internet des Objets? L’IOT désigne une techno­logie où les objets traditionnellement non connectés qui nous entourent (comme des lampes, machines. objets...) ont dé­sormais la capacité de communiquer entre eux.

Si vous avez une télévision intelligente, utilisez Alexa, possédez un interphone pour bébé, une enceinte ou tout autre appareil qui se connecte à Internet, alors vous avez déjà utilisé la technologie IOT!

Avec le Web 3.0, Internet ne sera plus seulement sur votre bureau comme avec le Web 1.0, ou sur votre smartphone comme le Web 2.0, il sera partout!

En fait, le Web 3.0 peut tout aussi bien être appelé le Web de tout et de partout, car la plupart des choses qui nous entourent pourront être connectées en ligne.

Cependant, nos appareils ne sont pas encore prêts à supporter une telle technologie. Mais c'est un avant-goût de ce qui est à venir dans le Web 3.0!

L’évolution de la réalité augmentée

La réalité virtuelle et augmentée du Web 3.0 permettent la création d’espaces numériques où les utilisateurs peuvent vivre des expériences réelles mais virtuelles dans des metaverses.

Le Web 3.0 tend à fournir une interaction réaliste de la ville réelle sur le Web à l’aide d’un équipement de réalité virtuelle qui leur permet de s’immerger dans des environnements métaverse. Le résultat est une expérience en temps réel de jeux, de shopping et d’autres activités utilisant des avatars qui représentent les attributs physiques de l’utilisateur dans le métaverse.

Source: Meta

Création d'un profil unique

Avec le Web 3.0, les utilisateurs ne devraient pas avoir besoin de créer des profils personnels individuels pour différentes plates-formes. Un seul profil pourra fonctionner sur n'importe quelle plateforme et l'utilisateur aura la propriété complète de toute information donnée.

Sans la permission des utilisateurs, aucune société ne pourrait accéder à leurs données ou vérifier leur exactitude. Ceci dit, les utilisateurs ont le choix de partager leurs profils et de revendre leurs données à des annonceurs ou à des marques.

De plus, le cryptage des données empêcherait les grandes organisations comme Google et Apple de contrôler ou d'utiliser les informations personnelles dans leur propre intérêt.

Personnalisation de l'expérience utilisateur

À l’ère de la publicité numérique omniprésente dans notre quotidien, il est facile de se sentir envahi par des annonces qui ne nous correspondent pas toujours.

Si demain ces publicités devenaient plus pointues selon nos intérêts et nos besoins, elles pourraient être plus utiles que oppressantes.

Le Web 3.0 aspire à améliorer la publicité en exploitant des systèmes d’intelligence artificielle plus performants qui cibleraient des publics basés sur les données des utilisateurs.

Source: Magna et IPG Media Lab

V. Les limites actuelles du Web 3.0

Le Web 3.0 est en phase de façonnement et n’est pas encore au point. Néanmoins, il existe déjà plusieurs défis associés à sa mise en place.

Voici les principaux défis auxquels le Web 3.0 devrait être confronté:

La vulnérabilité des données

Compte tenu qu'il y aurait un seul compte comprenant toutes vos données personnelles et informations sensibles, en cas de piratage vous pourriez perdre le contrôle de votre vie entière.

On peut comparer ça à une porte unique (ou un seul mot de passe) qui permet d'accéder à tout ce que vous possédez: de votre compte Instagram à votre messagerie, PayPal, votre compte bancaire et même à vos technologies de maison intelligente.

Quelle que soit la robustesse de cette “porte”, une fois ouverte, toute votre vie et vos données personnelles pourraient être à risque.

Dans un monde où tout est interconnecté, l'utilisation et la gestion des données personnelles deviendront une question encore plus délicate, et des politiques de confidentialité beaucoup plus solides devront être appliquées. La responsabilité doit être abordée, car il sera plus difficile de définir qui sera responsable en cas de violation de quelque nature que ce soit.

La société n’est pas prête pour une adoption généralisée

La technologie Web 3.0 est plus intelligente, efficace et accessible. Pourtant, elle n'est pas entièrement prête pour une adoption généralisée.

  • Les ordinateurs moins avancés n'auront pas la capacité de fournir les avantages du Web 3.0. Les fonctionnalités et les caractéristiques des appareils devront être étendues pour rendre la technologie accessible à un plus grand nombre de personnes
  • Tous les sites Web basés sur la technologie Web 1.0 deviendront obsolètes. L'ancienne technologie est incapable de mettre à jour ses fonctionnalités pour correspondre aux nouvelles. Cela signifie que ces sites seront plus obsolètes et perdront un avantage concurrentiel par rapport aux nouveaux sites

La perte de l’anonymat

Un inconvénient à ne pas négliger du Web 3.0, serait la perte de l'anonymat. Dans un système entièrement transparent, vous pourriez toujours être identifié.

En effet, avec la disponibilité facile des informations et moins d'anonymat grâce au Web 3.0, la gestion de la réputation deviendra plus que jamais un sujet de préoccupation. En d'autres termes, les marques et les entreprises devront maintenir leur nom, leur réputation et leur image en ligne.

VI. Exemples d’application du Web 3.0 dans la vie quotidienne

Le Web 3.0 est déjà implanté dans plusieurs aspects de notre vie quotidienne comme la finance, le social, ou encore le gaming.

Voici quelques exemples populaires d'applications Web 3.0:

Places de marché pour les NFTs: OpenSea et LooksRare

Les NFTs ont explosé en 2021. C’est sans surprise que c’est la première place de marché créée pour les NFTs qui est devenue la plateforme n°1: OpenSea.

Le grand public s'intéresse de plus en plus à ce nouveau concept. Avec la croissance des NFTs, leur demande a également augmenté! Ce qui a amené à davantage de places de marché dans le domaine comme LooksRare.

Au cours de la première semaine de son lancement, LooksRare a accumulé plus d'un milliard de dollars de ventes. Son point de différenciation? Le jeton $Looks. Il s’agit de la cryptomonnaie native de la plate-forme: les utilisateurs gagnent des $Looks à chaque fois qu’ils achètent ou vendent un NFT, quel qu’il soit.

Ces deux plateformes concurrentes sont une bonne nouvelle pour les utilisateurs: cela pourrait conduire à plus d'innovations et de fonctionnalités pour rester compétitif sur le marché. D’autant plus que d’autres plateformes émergeront avec le temps!

Siri d'Apple

Siri est un bon exemple de logiciel de reconnaissance vocale en tant que composant clé du Web 3.0. Grâce à cette technologie, Siri et d'autres assistants personnels communiquent, partagent des informations. Ils fournissent aux utilisateurs des résultats de recherche plus utiles pour chaque requête significative, y compris comment, pourquoi et quoi. Auparavant, Siri ne pouvait accomplir que des tâches simples, comme des rappels et des directions vers l'épicerie locale, en utilisant des algorithmes préprogrammés.

Wolfram Alpha

Wolfram Alpha est une plate-forme d'intelligence informatique qui utilise désormais le Web 3.0. La plate-forme peut calculer les réponses des utilisateurs de différents domaines comme les mathématiques, la nutrition et les sciences. Il se connecte rapidement à d'autres applications pour recueillir des informations à partir de leurs bases de données et rationalise les informations pour les utilisateurs finaux. Il est désormais plus rapide et fournit des résultats plus précis qu'auparavant. D’ailleurs, Siri est un utilisateur fréquent de Wolfram Alpha !

Storj

Le stockage décentralisé est l'une des principales fonctionnalités de Web 3.0, et Storj utilise cette fonctionnalité à bon escient. C'est l'une des solutions de stockage décentralisées les plus anciennes et les plus importantes, alimentée par la technologie blockchain qui permet aux utilisateurs de louer leur espace disque gratuitement.

Vous êtes maintenant à jour sur le Web 3.0 et l’avenir du web!

Pour rester compétitif et innovant, restez à l'affût des dernières technologies! On entend déjà parler du Web 4.0… mais pas de panique, étape par étape!

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des évolutions du web pour vous accompagner dans la performance de vos stratégies de marketing web .

 

 

Ce contenu vous a plu?
[Total: 10 Moyenne: 4.6]