Améliorer son SEO : les 15 erreurs à éviter

comment améliorer son SEO erreurs a eviter
  • 8
    Shares

Bien qu’il existe aujourd’hui plusieurs leviers performants pour propulser votre stratégie de marketing web, l’optimisation du référencement naturel d’un site (SEO) est sans doute la méthode gratuite la plus efficace pour augmenter votre visibilité en ligne. D’ailleurs, sachant que 71,33% des internautes ne dépassent pas la première page de résultats de recherche, il n’est pas surprenant qu'améliorer son SEO constitue une priorité centrale chez tant d’entreprises. Mais concrètement, le SEO, qu’est-ce que c’est?

[activecampaign form=5]

Qu’est-ce que le SEO? Une petite définition

Le SEO, ou référencement naturel, consiste à optimiser son site web afin d’augmenter sa fiabilité, sa pertinence et sa performance aux yeux de moteurs de recherche tels que Google et Bing. Grâce à une telle optimisation, votre site web court de meilleures chances d’être affiché en première page des résultats et ainsi d’attirer plus de trafic, le tout sans payer un sou en publicité Google.

Concrètement, le SEO regroupe quatre volets, dont trois types d’optimisation. Ces quatre concepts sont d’ailleurs cruciaux au succès de votre stratégie de marketing web, et il est nécessaire de bien les maîtriser.

Le SEO en quatre concepts clés

Optimisation technique

L’optimisation technique consiste à s’assurer que votre site web est bien construit, bien structuré, et que sa performance technique est à la hauteur des attentes de vos visiteurs. En d’autres termes, si votre stratégie SEO était une maison, l’optimisation technique serait le renforcement de ses fondations. Or, un peu comme un agent immobilier, le moteur de recherche ne met de l’avant que les sites qu’il considère comme pertinents, attrayants et utiles à ses utilisateurs, ce qui n’est clairement pas le cas des sites moins bien construits (ou d’une maison qui tombe en ruines!).

Optimisation on-site

L’optimisation on-site c’est, comme son nom l’indique, l’optimisation de tous les éléments présents directement sur votre site web. Il s’agit ainsi par exemple de votre contenu, vos textes et vos images, mais pas seulement. En effet, vos balises méta, c’est-à-dire l’information que vous fournissez vous-même au moteur de recherche concernant votre contenu, entrent elles aussi dans cette catégorie.

Optimisation off-site

Vous l’aurez peut-être deviné, l’optimisation off-site consiste à améliorer le référencement de votre site par le biais d’actions hors site. Par exemple, l’utilisation de Google My Business  pour gérer sa présence sur le moteur de recherche ou alors l’obtention de liens menant à son site sur un autre blog ou site web sont d’excellents moyens d'améliorer son SEO off-site.

Les outils SEO

Évidemment, pour améliorer son SEO et en obtenir la meilleure performance possible, il faut beaucoup de recherche, d'analyse, et d’ajustements constants. Il est donc crucial d’utiliser de bons outils afin de suivre la progression de vos résultats et d’ajuster vos stratégies en conséquence.

Vous l’aurez bien compris, le référencement est un domaine très vaste et parfois même un peu mélangeant. Malheureusement, plusieurs petites entreprises se lançant pour la première fois dans le référencement naturel n’obtiennent pas les résultats attendus et se heurtent à des obstacles pourtant facilement évitables.

C’est pourquoi nous partageons avec vous dans cet article les 15 erreurs SEO les plus fréquemment commises par les PME ainsi que nos recommandations pour les éviter et améliorer son SEO.

Comment améliorer son SEO au niveau technique

Erreur 1: Votre site contient des erreurs empêchant Google de l’explorer

Lorsque Google explore votre site afin de l’indexer comme résultat de recherche, il se heurte parfois à des erreurs dans votre code source, ce qui entrave le processus et peut potentiellement nuire à votre classement. Heureusement, il vous est facilement possible de savoir si Google a rencontré de telles erreurs grâce au rapport sur les erreurs d’exploration fourni par Google Search Console.  Cet outil gratuit vous permet de vous assurer que toutes vos pages sont bien codées et qu’aucune erreur potentiellement nuisible ne s’y est glissée afin que votre site soit indexé correctement.

Il va donc sans dire qu'il est préférable de rester vigilant et de jeter un petit coup d’œil à l'état de son code source une fois de temps en temps si l'on désire améliorer son SEO efficacement.

Erreur 2: La vitesse de chargement de votre site est trop longue

Saviez-vous que 40% des internautes abandonnent un site qui prend plus de 3 secondes à charger? Il va donc sans dire qu’un site qui charge rapidement et efficacement devrait être un objectif prioritaire. Hélas, trop de PME commettent l’erreur d’alourdir leurs pages avec des images et autres fichiers beaucoup trop larges pour celles-ci.

Il existe heureusement quelques outils permettant de mesurer la vitesse de votre site web et de déterminer si vous commettez cette erreur. Nous vous en proposons deux, soit Google Page Speed Insight et GTMetrix, qui sont les plus populaires.

 

vitesse de chargement de site avec images non optimisé

 

Toutefois, si comme dans cet exemple, le résultat est négatif, ne vous inquiétez pas trop: il est plutôt facile de remédier à la lenteur de votre site en redimensionnant vos fichiers et images. Vous pouvez d’ailleurs jeter un coup d’oeil à notre guide complet dédié à l’optimisation d’images pour vous aider.

Erreur 3: Votre site web n’est pas optimisé pour les mobiles

Une autre erreur plutôt dévastatrice que commettent beaucoup de PME est de ne pas optimiser leur site web pour les mobiles. En effet, Google favorise désormais les sites dont l’interface mobile est bien développée et efficace. Il vous est toutefois possible de tester votre site grâce au test d’optimisation mobile de Google afin de pouvoir adresser ce problème s’il a lieu. D'ailleurs, bien que la tâche puisse paraître compliquée, optimiser son site pour les mobiles est un moyen assuré d'améliorer son SEO.

Erreur 4: Votre site n’est pas sécurisé

Depuis juillet dernier, les sites non sécurisés, c’est-à-dire ceux dont le lien commence par http:// et non https://, sont marqués “non sécurisé” par Chrome.

 

exemple de site sécurisé avec https et certificat SSL pour SEO

 

Or, non seulement une telle mention sur votre site décrédibilise-t-elle votre entreprise, mais elle nuit aussi à votre référencement. En effet, Google met de l’avant les sites jugés comme sécures, fiables et sans danger pour ses utilisateurs, classant ainsi par le fait même les sites non sécurisés en moindre rang sur les résultats de recherche.

Il vous suffit toutefois d’obtenir un certificat SSL afin de régler le problème. Nous vous proposons d’ailleurs de jeter un coup d’oeil à notre article sur le sujet pour en apprendre davantage sur comment sécuriser votre site et comment obtenir et activer votre certificat SSL.

Erreur 5: Votre site contient des URL dupliquées

Avoir des URLs dupliquées n’est pas une erreur en soit: c’est plutôt une fatalité pour la plupart des sites web. En effet, des pages exactement semblables peuvent avoir des URL différentes pour toutes sortes de raisons, telles que, par exemple, pour assurer la compatibilité de ladite page avec d’autres appareils (ex: une URL en m.exemple.com pour la version mobile d’un site).

Toutefois, il est important de savoir gérer ces URL dupliquées afin d’éviter d’autres soucis plus importants...

Il faut tout d’abord comprendre que Google ne choisit qu’une seul parmi tous les URL dupliquées, qu’il définit comme page “canonique”. Cette page que Google élit, il l’explore plus fréquemment que toutes les autres pages dupliquées et en tire le plus d’information au niveau du référencement.

 

comment fonctionnent les pages et url canoniques

 

Toutefois, si vous n’optimisez pas la bonne page, soit celle que Google favorise, vous passez malencontreusement à côté d’une opportunité de référencement en or.

Heureusement, il vous est possible de définir vous-même vos pages canoniques afin de mieux guider Google dans son indexation de votre site grâce à la Google Search Console. Vous pouvez d’ailleurs aussi y en apprendre plus sur les URL dupliquées si le sujet vous intrigue.

Comment améliorer son SEO on-site

Erreur 6: Vous n’optimisez pas votre site pour les bons mots-clés

Une erreur tout à fait évitable que plusieurs débutants SEO commettent est d’optimiser une page web pour les mauvais mots-clés. Il est très facile de se perdre dans le vaste choix de mots-clés potentiels pour votre entreprise, mais il est toujours préférable de prendre le temps nécessaire pour définir les mots ayant le plus de potentiel réel. Ainsi, évitez:

  • les mots-clés trop compétitifs
  • les mots-clés trop génériques.

Les mots-clés trop compétitifs donneront peut-être des résultats, mais bien moins vite et bien moins efficacement. Les mots-clés trop larges quant à eux risquent certes d’attirer une audience plus large, mais elle sera aussi moins bien ciblée et donc moins susceptible de rester sur votre site.

Enfin, gardez toujours en tête que les mots-clés que vous identifiez comme “pertinents” ne sont peut-être pas utilisés par votre clientèle cible.

Pour analyser vos mots-clés et vous assurer de leur potentiel, nous vous proposons d’utiliser des outils tels que Google Keywords Planner, Moz Keyword Explorer et SEMrush.

Erreur 7: Vous faites du bourrage de mot-clés

Lorsqu’on en apprend pour la première fois sur le SEO, il peut devenir tentant de bourrer ses pages web de mots-clés afin de propulser plus rapidement sa page en haut des résultats de recherche. Pourtant, se concentrer sur la quantité de mots-clés au détriment de la qualité du contenu est une pratique très risquée. Prenez cet exemple:

 

“Nous vendons de la crème glacée. Notre crème glacée est la meilleure crème glacée de toutes les crèmes glacées du quartier. Venez vite goûter à notre crème glacée!”

 

Ouf. Pas très joli, n’est-ce pas? Abuser des mots-clés revient à créer un contenu répétitif et très peu attrayant pour votre lectorat, ce qui est ultimement contre-productif si vous cherchez à les convertir en visiteurs récurrents ou même en clients. Assurez-vous donc de trouver la parfaite balance entre rédiger pour des humains et optimiser pour des robots.

Erreur 8: Votre site contient du contenu dupliqué

Nous avons mentionné les URL dupliquées, mais qu’en est-il du contenu dupliqué? Vos descriptions de produits sont-elles originales ou un simple copié-collé de celles du manufacturier? Votre blog n’est-il qu’un assortiment de contenu trouvé un peu partout sur le web et republié par vous?

Plusieurs sites web, et plus fréquemment les e-commerces, recyclent le même contenu sur plus d’une page, ou alors obtiennent leur contenu ailleurs sur le web. Bien que cette pratique ne soit pas directement sanctionnée, elle confond les moteurs de recherche et rends l’indexation de votre site web plus délicate. Assurez-vous donc de:

  • mettre de l’avant le plus de contenu unique possible
  • créer des balises méta originales pour chaque page
  • limiter au maximum les descriptions de produit génériques.

Vous pouvez utiliser l'outil gratuit Siteliner pour identifier la proportion de votre site qui contient du contenu dupliqué.

 

Exemple de contenu dupliqué

 

Enfin, vous pouvez aussi lire notre guide de référencement pour les e-commerces pour en apprendre davantage sur les bonnes pratiques à adopter pour améliorer son SEO quand on gère un magasin en ligne.

Erreur 9: Les méta-titres et méta-descriptions de vos pages ne sont pas optimisés

Les méta-titres et méta-descriptions sont des balises aidant les utilisateurs de Google à déterminer, d’un coup d’oeil, ce dont traite votre page web. Ce sont les informations présentées sur la page de résultat et de ce fait, potentiellement la première impression que l’on a de votre site. En voici un petit exemple:

 

exemple de description et titre méta google

 

Il est crucial de rédiger des méta-titres attrayants et des méta-descriptions concises, claires et surtout pertinentes. Trois erreurs sont à éviter:

1- Évitez de dépasser les 150 à 170 caractères, incluant les espaces. Si votre méta-description est trop longue, elle risque d’être coupée, comme dans l'image ci-dessus.

2- Ne réutilisez pas systématiquement les mêmes méta-titres et méta-descriptions pour plusieurs pages différentes: prenez le temps de créer des balises méta originales pour chaque page.

3- N’abusez pas des mots-clés dans vos méta-balises: vous ne voudriez pas passer pour un spammeur

Nous discutons d'ailleurs ce sujet plus en profondeur dans notre guide de rédaction web, dans lequel vous trouverez aussi toutes les étapes de création de contenu cruciales pour améliorer son SEO.

Erreur 10: Vos images ne sont pas optimisées

Outre la taille et la lourdeur des images pouvant potentiellement nuire à votre référencement, une erreur SEO courante est de ne pas optimiser vos images. Tout comme pour le reste de votre contenu, il vous est possible de communiquer à Google la pertinence de vos images grâce à ce que l’on appelle le “alt-text”, ou texte alternatif.

En effet, le code de toute image sur votre site offre à Google deux informations cruciales afin qu’il puisse mieux l’indexer: le nom de l’image et une description de ce qu’elle montre. Cette dernière est décrite dans le texte alternatif, qu’il vous est facilement possible de changer. Sur un article wordpress, par exemple, cette option ressemble à ceci:

 

optimiser le texte alternatif image pour SEO

 

Ne manquez surtout pas l’opportunité d’utiliser ces deux éléments pour fortifier votre référencement et de faire apparaître votre image dans les résultats de Google Images.

Deux points principaux sont à retenir:

1- Évitez les noms d’images autogénérés du type “IMG_12345” et prenez le temps de renommer vos images selon leur contenu

Par exemple, ceci:

<img src="IMG_12345.png" alt="">

Deviendrait:

<img src="chemise.png" alt="">

 

2-Rédigez de solides descriptions dans la section alt-text de votre image, en les optimisant le plus possible sans pour autant faire du bourrage de mots-clés.

Ainsi vous passeriez de ceci:

<img src="chemise.png" alt="">

À ceci:

<img src="chemise.png" alt="chemise pour femmes bleue à manches longues">

 

Bref. si ce n’est pas déjà fait, passez vite en revue votre site et optimisez vos images: c’est une petite touche qui peut faire une grosse différence!

Erreur 11: Votre site n’est pas optimisé pour les recherches locales (Google My Business)

Votre PME est-elle à la recherche de clients locaux? Cherchez-vous à augmenter vos visites en boutique? N’omettez surtout pas d’optimiser votre SEO selon votre géolocalisation.

Prendre un moment pour inscrire votre entreprise sur Google My Business peut s’avérer très efficace pour augmenter la visibilité de votre site parmi la clientèle potentielle avoisinante. Vous pouvez aussi optimiser vos mots-clés pour y inclure votre pays, ville ou même quartier. Voici ce à quoi ressemble la page Google My Business de Digitad:

comment optimiser son SEO local avec google my business

 

Enfin, misez aussi sur les sites tels que Yelp, TripAdvisor et Pages Jaunes, sur lesquelles vous pouvez inscrire votre entreprise et inciter vos clients à laisser leur avis afin de démontrer la pertinence de votre site. Vous pouvez aussi en apprendre plus sur le sujet en lisant notre article sur le référencement local.

Comment améliorer son SEO off-site

Erreur 12: Vous n’avez pas assez de backlinks

Les moteurs de recherche jaugent votre crédibilité et, de ce fait, votre pertinence aux yeux des utilisateurs, grâce à ce que l’on appelle communément des backlinks. Ces backlinks, ce sont des liens provenant d’autres sites web référant généreusement leurs lecteurs à votre contenu.

Plus votre site obtient de backlinks, plus il est jugé crédible par les moteurs de recherche et plus il monte dans les résultats. Il est donc très important de rédiger du contenu de qualité qui inspire d’autres blogs à le partager.

Mais le travail ne finit pas là! La génération de backlinks requiert souvent de faire ce qu’on appelle du outreach (oui, un autre mot anglais dans la même phrase!). Il s’agit de contacter directement les sites sur lesquelles vous voudriez obtenir un backlink et de leur pitcher votre contenu. Intimidés? Ne vous inquiétez pas, nous avons un article sur comment obtenir des backlinks de qualité, juste pour vous.

Erreur 13: Vous ne faites pas assez (ou trop!) de maillage interne

Que ce soit pour garder vos visiteurs sur votre site plus longtemps en les référant d’une page à l’autre ou pour indiquer au moteur de recherche la structure de votre site, le maillage interne est une stratégie facile, mais redoutable. Il s’agit tout simplement d’ajouter dans votre contenu des liens à d’autres pages de votre propre site.

Vous aurez peut-être par exemple remarqué que cet article contient plusieurs liens vers des articles précédents que nous avons jugés potentiellement utiles à nos lecteurs: c'est une stratégie très performante que nous vous recommandons vivement d'adopter.

Ne pas avoir assez de maillage interne est regrettable puisque c’est une méthode gratuite, facile et pourtant très efficace d’améliorer son SEO. Toutefois, n’abusez pas de cette tactique! Assurez-vous toujours que les liens que vous incluez soient attrayants et pertinents pour vos lecteurs. Sinon, vous risqueriez de perdre leur intérêt et de passer pour un spammeur.

Erreur 14: Vous n’optimisez pas votre texte de lien

Parlant de liens! Optimisez-vous votre texte de lien? Ou ressemblent-ils tous à ceci:

 

optimiser son texte de lien ou alt text

 

Une erreur plutôt fâcheuse et pourtant si banale est d’insérer un lien hypertexte sur des mots tels que “cliquez ici”. Les liens hypertextes sont une parfaite opportunité de décrire la page à laquelle vous référez vos visiteurs et d’utiliser des mots-clés pour lesquels vous voulez optimiser votre référencement. À moins de volontairement vouloir apparaître comme premier résultat lorsqu’on recherche “cliquez ici” sur Google, assurez-vous que vos textes de lien sont bien pensés!

L’erreur SEO commune la plus dangereuse

Erreur 15: Ne pas assez utiliser Google Analytics

De toutes les erreurs SEO que l'on peut commettre lorsqu'on veut améliorer son SEO, de loin la plus risquée est de ne pas faire activement le suivi des résultats de votre stratégie. Après tout, à quoi bon passer des heures à optimiser à tâtons votre site si vous ne pouvez même pas quantifier votre progrès?

Il est trop facile de perdre son temps à optimiser son site pour les mauvais mots-clés ou de passer à côté d’une erreur pourtant évidente, ce qui peut s’avérer très frustrant. Vérifiez donc toujours votre progrès avec Google Analytics et faites les ajustements nécessaires au fur et à mesure que vous appliquez les astuces que vous aurez apprises.

Combien de ces erreurs SEO communes commettez-vous?

Que vous ne commettiez qu’une de ces erreurs ou que vous les commettiez toutes, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Le référencement naturel est un domaine en constant changement et pour améliorer son SEO, il faut travailler en continu, que l’on soit un expert ou un débutant total.

Demeurez patients, évitez au maximum les erreurs que nous avons mentionnées et surtout, faites un suivi constant de votre progrès. Vous pouvez aussi entrer encore plus en profondeur dans le sujet avec notre guide sur comment faire un audit SEO complet pour être sûr de repartir sur le bon pied.

[activecampaign form=5]

 

Ce contenu vous a plu?
[Total: 7 Moyenne: 4.6]