9 conseils pour augmenter le taux d’ouverture de votre infolettre

  • 8
    Shares

 

Imaginez... vous avez passé des heures à créer la newsletter parfaite. Vous avez choisi chaque image avec soin et amour. Vous vous êtes même assurés de respecter toutes les règles de la rédaction web!

Mais là, déception, votre l’infolettre ne rencontre pas le succès espéré. Rassurez-vous, ce scénario, c’est malheureusement la réalité de nombreux marketeurs.

N'abandonnez pas tout de suite! Nous vous présentons 9 astuces pour améliorer votre taux d’ouverture dans ce guide complet.

Qu’est-ce que le taux d’ouverture?

Le taux d'ouverture désigne le pourcentage d'abonnés qui ouvrent un email par rapport à ceux qui l’ont reçu. Le taux d’ouverture fait, bien sûr, abstraction des personnes dont le courriel a rebondi.

Mesurer le taux d’ouverture permet de cerner l’engagement qu’à votre base de données envers vos envois. Lorsqu’il est bas, c’est signe que vous avez des personnes désintéressées envers votre offre. Selon Campaign Monitor, un bon taux d’ouverture devrait se situer entre 17 à 28%. N’hésitez pas à regarder les standards de votre industrie et le nombre de courriels que vous avez pour comparer.

iOS 15 va changer la façon de voir le taux d’ouverture du courriel marketing

En 2020, Apple a changé le monde du marketing avec l’arrivée de la mise à jour iOS 14. Cette dernière permet aux utilisateurs d’iPhone de ne pas partager leurs données personnelles avec les applications à des fins publicitaires. L’année suivante, Apple a récidivé avec iOS 15 qui va apporter son lot de changements dans le monde du marketing par courriel.

Comment iOS 15 va-t-il changer le marketing par courriel?

D’une part, l’option Hide My Email pourra générer, automatiquement, des fausses adresses courriel pour s’abonner à une infolettre. Ce faux email redirigera directement les messages vers la bonne adresse. Cela limitera vos possibilités de remarketing si vous faites des placements publicitaires dans le futur.

D’autre part, la fonctionnalité Mail Privacy Protection permettra de limiter les informations qu’ils désirent partager comme leur adresse IP ou localisation. Sans compter qu’il sera impossible de mesurer le taux d’ouverture des personnes utilisant l’application Mail sur les produits Apple. L’application Mail va ouvrir automatiquement les nouveaux messages avant de les rendre disponibles dans la boîte de réception. Cela aura pour effet de gonfler les taux d’ouverture dans le futur.

Bref, le taux d’ouverture deviendra, avec le temps, une métrique moins fiable. Pour réussir en marketing par courriel, il ne faut pas songer à ce que vos courriels soient vus. Vos infolettres restent, d’abord, une porte d’entrée vers une vente future. Le rôle de vos courriels est d’amener la personne à visiter votre site pour compléter un achat ou faire une demande de soumission.

Comment améliorer le taux d’ouverture de votre infolettre?

  1. Misez sur un sujet percutant
  2. N’oubliez pas de renseigner le texte d’aperçu
  3. Humanisez votre marque en changeant le nom de l’expéditeur
  4. Ajoutez une photo de profil
  5. Ne négligez surtout pas la délivrabilité de votre infolettre
  6. Faites vos envois d’infolettre à la bonne heure
  7. Réalisez des tests A/B de temps à autre
  8. Segmentez votre audience pour de meilleurs résultats
  9. Rédigez du contenu de qualité

Conseil 1: Rédigez un sujet qui donnera envie à vos clients d’ouvrir votre infolettre

47% des utilisateurs décident s’ils ouvrent leur courriel en fonction de votre sujet. Pire encore, 69% des personnes qui vont rapporter un courriel comme du spam se basent seulement sur le sujet. Vous l’aurez compris, la meilleure infolettre du monde ne vaut rien si votre titre n’inspire pas la confiance.

Le sujet de vos envois doit, bien sûr, être intimement lié au contenu trouvé dans le courriel. Bien que les accroches clickbait sont bonnes pour votre taux d’ouverture, elles risquent d’augmenter les désinscriptions drastiquement.

Comment avoir un bon sujet qui augmentera mon taux d’ouverture?

  • Ne mettez pas plus que 10 mots maximum
  • Posez des questions ouvertes afin de susciter l’intérêt
  • Personnalisez l’objet en utilisant le prénom de l’utilisateur
  • Utilisez les emojis avec parcimonie
  • Intégrez l’humour selon la tonalité de votre marque
  • Misez sur les bénéfices de vos produits

Conseil 2: Ne négligez pas le texte d’aperçu

En dessous du sujet du courriel, c’est là que le texte d’aperçu apparaît. Son rôle, donner envie à l’internaute d’en savoir plus sur le contenu de votre infolettre. La réalité, c’est que bien des entreprises oublient de renseigner cette partie. Pourtant, 24% des internautes vont regarder le texte d’aperçu afin de décider s’ils ouvrent ou non un courriel.

Combien de caractères dois-je mettre dans mon texte d’aperçu?

Les logiciels de marketing par courriel vont souvent vous donner 100 à 120 caractères pour rédiger votre preview text. Sachant que la majorité des personnes lisent leurs messages sur mobile plutôt qu’ordinateur, limitez-vous à 90 caractères. Le cœur de votre texte d’aperçu devrait se trouver dans les 50 premiers caractères. Le reste devrait servir à contextualiser ou insérer un appel à l’action.

Pour maximiser votre taux d’ouverture, vous pourriez, par exemple, intégrer des personnalisations comme le nom de l’utilisateur. Pour économiser de l’espace, vous pouvez troquer les mots pour des emojis. Gardez en tête que ce ne sont pas tous les emojis qui sont supportés par les applications.

Conseil 3: Personnalisez le nom de l’expéditeur

Qu’est-ce qui vous apparaît plus familier ? info@nomdecompagnie.com ou bien le prénom d’une personne que vous connaissez ? Lorsque vient le temps d’envoyer une infolettre à vos clients, n’oubliez pas de changer le nom de l’expéditeur. Pour les petites entreprises, vous pourriez utiliser le nom d’un membre de l’équipe. Cela humanisera votre marque et créera un lien entre votre marque et le lecteur.

Conseil 4: Ajoutez une belle image de profil associée à votre courriel

Une photo de profil ne sert pas uniquement sur les réseaux sociaux. En intégrant le logo de votre entreprise, il est plus facile de vous reconnaître et vous maximiserez votre taux d’ouverture.

Quelles sont les bonnes pratiques pour une photo de profil en marketing par courriel?

Pour les entreprises, utilisez une version simplifiée de votre logo. Ce dernier va apparaître dans un tout petit cercle. Si on trouve beaucoup de détails sur le logo, il sera difficile pour le lecteur de le distinguer.

Pour les solopreneurs, vous pouvez utiliser une photo de vous sur un fond uni. Assurez-vous que votre visage soit bien éclairé et de sourire. Cela donnera une bonne impression de vous auprès de votre communauté.

Plutôt que de mettre une image statique, vous pouvez intégrer un GIF. Celui-ci attirera davantage l’attention par rapport à la compétition.

Comment ajouter une photo de profil associée à mon courriel?

La façon de faire varie en fonction de votre hébergement. Pour ceux qui utilisent G Guite, voici les étapes à suivre.

  1. Visitez la page admin.google.com
  2. Rendez-vous sur Directory Settings
  3. Trouvez la section Profile Editing
  4. Cochez la case Photo (c’est ce qui vous permettra d’ajouter une photo)
  5. Rendez-vous sur la page myaccount.google.com
  6. Insérez votre photo ou GIF et le tour est joué!

Conseil 5: Améliorez la délivrabilité de vos courriels

La délivrabilité est la fréquence à laquelle vos messages électroniques atteignent la boîte de réception des personnes auxquelles vous les avez envoyés. Cette dernière dépend de deux principaux facteurs. D’une part, les facteurs techniques comme les normes d’identification et le nom de domaine vont jouer un rôle majeur. D’autre part, les facteurs comportementaux comme un faible taux d’ouverture et le taux de désinscription sont à considérer.

Comment éviter de tomber dans les spams?

N’achetez pas de listes de courriels

Contacter des personnes qui n’ont jamais demandé de recevoir de vos nouvelles n’est jamais une bonne idée. Non seulement vous maximisez vos chances de tomber dans le SPAM, mais aussi vous créez une mauvaise impression de votre marque.

Retirez les personnes qui ont rebondi à plusieurs reprises

En email marketing, il y a deux types de bounce. Le soft bounce est quand vous tentez d’envoyer un message, mais qu’il n’est pas renvoyé à l’expéditeur. C’est comme lorsque vous désirez laisser un message sur une boîte vocale pleine. Vous avez le bon numéro, mais la personne ne peut recevoir le message. Un hard bounce, c’est quand vous avez carrément la mauvaise adresse courriel.

Plusieurs logiciels de marketing par courriel vont, par défaut, retirer les utilisateurs qui ont hard bounce. Dans le cas où votre EMS ne le fait pas, vous devrez prendre le temps de le faire vous-même.

Nettoyez régulièrement votre base de données

De la même façon que vous faites le ménage de votre maison chaque semaine, il faut faire de même avec vos courriels. Avoir des milliers d’utilisateurs ne veut rien dire s’ils n’ouvrent pas vos messages. Au moins deux fois par année, vous devriez prendre le temps de retirer les personnes inactives de votre infolettre. Certains logiciels d’email marketing, comme Klaviyo, permettent de créer des automatisations pour vous simplifier la tâche. Dans ce cas-ci, il serait judicieux de créer une séquence de Sunset. 

Qu’est-ce qu’une séquence Sunset ?

Elle désigne une série de courriels qui aura pour rôle de retirer les personnes inactives de votre base de données. D’une part, il faudra définir ce qu’est, pour vous, un utilisateur inactif. Est-il question d’une personne qui n’ouvre pas vos courriels depuis plusieurs mois ? Au contraire, il peut être question d’une personne qui ne répond pas ou ne clique sur aucun lien après quelques semaines.

D’autre part, il faudra programmer la séquence dans votre logiciel d’email marketing. Certaines marques se limitent à un seul courriel d’au revoir avant de retirer la personne d’une infolettre. D’autres organisations vont donner un coupon rabais afin d’inciter la personne à acheter avant de la retirer de sa base de données. Il faut, bien sûr, adapter le tout selon votre industrie et le parcours d’achat de votre acheteur.

Optimisez vos images

Compresser les images de votre site permet à ce dernier d’offrir une meilleure expérience et d’être mieux référencé. La même logique s’applique en marketing par courriel. Trop lourdes, les images prendront plus de temps à se charger sur le médium de votre destinataire. Sans compter que vous maximisez vos chances de tomber dans la section SPAM.

Veillez à ne pas être blacklisté 

Vos infolettres n’apparaissent pas dans la boîte de réception ou la section indésirable de vos clients ? C’est peut-être signe que votre serveur est blacklisté. Autrement dit, vos envois sont filtrés avant même d’atterrir dans la messagerie des internautes. Utilisez Mail-Tester afin de vous assurer que votre nom de domaine est bel et bien barré de certains serveurs. Si c’est le cas, vous pouvez, dans certains cas, vous rendre sur le serveur en question pour demander de retirer votre nom de domaine. Autrement, il est judicieux de faire appel à des spécialistes en marketing par courriel.

Restez constant dans vos envois d’infolettres

La régularité ne vous aidera pas seulement à améliorer votre notoriété de marque. Elle vous aidera, aussi, à ne pas atterrir dans la section des indésirables et bâtir votre réputation. Essayez, autant que possible, d’envoyer au moins 2 courriels par mois. Ainsi, vos clients ne vous oublieront pas et ça vous donnera du temps de créer une belle pièce de contenu. N’hésitez pas à vous abonner à l’infolettre de vos concurrents pour voir quelles sont les bonnes pratiques de l’industrie.

Conseil 6: Envoyez vos messages à la bonne heure

Savez-vous quelle est la pire heure pour envoyer un message urgent à vos collègues de travail ? Le vendredi à 16h. La même logique s’applique lorsque vous devez envoyer une infolettre à vos clients. L’heure à laquelle vous partagez vos messages aura un impact sur le taux d’ouverture et l’engagement de vos utilisateurs.

Quelle est la meilleure heure pour envoyer une infolettre ?

Selon des études réalisées par Hubspot, près de 31% des marques en B2C voient le plus d’engagements entre 9h et 12h. Pour les entreprises B2B, 47,9% des marketeurs ont affirmé voir plus d’engagements durant les mêmes heures.

Gardez en tête que les résultats varient d’une industrie à l’autre. Nous vous invitons toujours à faire des tests pour en avoir le cœur net. Vous pouvez, également, regarder les activités de votre audience sur Google Analytics ainsi que vos réseaux sociaux.

Conseil 7: Faites des tests A/B

Vous hésitez entre deux sujets pour votre prochain envoi. Vous ne savez pas lequel fonctionnera le mieux ? La meilleure façon de savoir, c’est en réalisant des tests A/B. Cette méthode permet d’évaluer les performances d’une page web ou d’un contenu en comparant un élément qui a été modifié.

Plusieurs logiciels de marketing par courriel comme Mailchimp, Klaviyo et Campaign Monitor proposent déjà cette fonctionnalité. Par contre, il vous faut avoir au minimum 1000 courriels pour réaliser ce genre d’expérimentations. Autrement, les résultats obtenus ne seront pas statistiquement viables. N’hésitez pas à utiliser des calculatrices spécialisées pour les tests A/B. Elles vous aideront à mieux comprendre et interpréter vos résultats.

Qu’est-ce que je devrais tester quand je fais des tests A/B?

Les variables, qui auront un impact sur votre taux d’ouverture, sont nombreuses. En fonction de la taille de votre base de données et le nombre d’infolettres envoyé, vous devriez tester le·s:

  • Sujet de vos courriels
  • Contenu de votre infolettre
  • Type de personnalisation
  • Visuels
  • appels à l’action

Conseil 8: Créez des segments dans votre base de données

La magie du marketing par courriel, c’est que vous pouvez envoyer un message différent aux personnes en fonction de leur comportement. Segmenter n’est pas seulement bon pour votre taux d’ouverture. Vous pourrez observer une augmentation des revenus de vos campagnes allant jusqu’à 760%.

Quel type de segments devrait-on retrouver dans ma base de données?

  • Sociodémographique
  • Comportementale
  • Membres actifs versus inactifs
  • Volume d’achats

Conseil 9: Misez sur un contenu de qualité

Avoir un bon taux d’ouverture une fois, c’est simple. Le conserver, c’est une autre paire de manches. S’il y a bien un élément qui vous permettra de maintenir l’engagement auprès de votre communauté, c’est avec du bon contenu. Le contenu devrait être adapté en fonction d’où est rendue la personne dans son processus d’achat. Par exemple, pour vos clients VIP, vous pourriez leur faire des offres exclusives par l’infolettre. Pour ceux qui n’ont pas encore acheté, présentez-leur les bénéfices de votre offre via des articles de blogue.

Capitalisez sur votre infolettre en maximisant votre taux d’ouverture

Vous avez tout entre les mains pour augmenter votre taux d’ouverture. Bien que ce soit un indicateur à suivre en marketing par courriel, le plus important reste la conversion. Dans ce guide complet, nous vous avons donné des trucs qui vous permettront d’augmenter votre taux d’ouverture. En prenant le temps de mettre un titre accrocheur, optimiser votre délivrabilité, le contenu de vos infolettres sera lu par plus de personnes. Si vous avez besoin d’aide, nos spécialistes en marketing par courriel à Montréal peuvent vous aider.

 

Ce contenu vous a plu?
[Total: 2 Moyenne: 5]