A moins que vous ne soyez l’heureux propriétaire d’un trampoline, avoir un taux de rebond élevé n’est pas forcément une bonne chose.

Il est aisé de se contenter d’un fort trafic, qui, pour certains, est un symbole de réussite. Mais, un site Web ne se résume pas à son nombre de visiteurs. Beaucoup de critères servent à comprendre son fonctionnement. Taux de sortie, taux de conversion… et taux de rebond.

Le taux de rebond c’est le pourcentage de visiteurs qui arrivent sur votre site et le quittent immédiatement, sans se rendre sur une autre page. Il met en lumière l’intérêt de la page sur laquelle atterrit l’utilisateur. Trop élevé? Trop faible? Si un “bon” taux de rebond ne veut pas dire la même chose selon votre secteur et votre cible, sachez qu’il est en moyenne de 50%. Cet indicateur de Web marketing génère bon nombre d’interrogations. En quoi consiste-t-il? Comment l’améliorer? Voici un guide destiné à vous apporter des conseils pour vous aider à l’optimiser.

Comment réduire votre taux de rebond et retenir au maximum les visiteurs sur votre page? Suivez nos 5 astuces!

Comprendre le taux de rebond

Pour améliorer un taux de rebond, il est nécessaire de comprendre son fonctionnement. Dans cette première partie, nous allons revoir succinctement ses principes et ses enjeux.

Qu’est-ce que le taux de rebond sur un site Internet?

 

Le taux de rebond (bounce rate en anglais) est un indicateur de la performance d’un site Internet. Il correspond au pourcentage de visiteurs qui ont consulté une seule page de votre site Web sans en consulter d’autres. En résumé, ils n’ont parcouru qu’une page unique, avant de la quitter. Cet indicateur marketing est l’un des piliers à suivre pour mesurer l’efficacité de votre site.

Attention à ne pas le confondre avec le taux de sortie. Il indique le nombre de fois où la page citée était la dernière page vue de la session. C’est-à-dire que l’internaute a visité plusieurs pages du site en amont et qu’il est sorti par cette dernière.

Quelle est la formule du taux de rebond?

Le taux de rebond correspond au rapport entre le nombre de visiteurs qui n’ont vu qu’une seule page de votre site et le nombre total de visiteurs de ce même site.

taux-de-rebond

Comment interpréter un taux de rebond?

Un taux de rebond s’explique de 2 façons: soit l’internaute a trouvé ce qu’il cherchait sur la page, soit la page présente des défaillances à corriger. Ces problématiques se traduisent par plusieurs opérations possibles de la part du visiteur:

  • il a cliqué sur un lien externe et a basculé sur un autre site
  • il a cliqué sur « précédent » dans son navigateur pour revenir en arrière
  • il a fermé l’onglet ou son navigateur Internet
  • il a saisi une nouvelle adresse URL dans sa barre de recherche
  • il est resté trop longtemps sur la page sans action (en moyenne: 30 minutes)

Les taux de rebond élevés de certains sites sont naturels, de par leurs caractéristiques. Un site dédié aux horaires de magasin ou une page comportant un article de presse se voit consulté de manière unique. Cela n’indique pas systématiquement une mauvaise qualité de contenu.

Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond?

Les experts s’accordent à dire qu’un taux de rebond satisfaisant est, en moyenne, inférieur à 50 %. Attention, ce chiffre est très différent selon le type de site et le secteur de votre entreprise.

Selon Neil Patel, spécialiste reconnu en marketing, voici les taux de rebond moyens en fonction des catégories de site:

  • Les sites e-commerce: de 20 à 40 %
  • Les sites composés uniquement de landing page: de 70 à 90 %
  • Les portails: de 10 à 30 %
  • Les sites de services: de 10 à 30 %
  • Les sites de contenus: 40 à 60 %
  • Les sites générateurs de leads: de 30 à 50 %

Comme vous pouvez le voir, les variations restent importantes entre 10 % à 90 %. Inutile donc d’établir un objectif sans positionner son site et prendre en compte les autres indicateurs de suivi. Le taux de rebond est un critère parmi d’autres. Isolé, il perd de son intérêt.

Connaissez-vous votre taux de rebond?

Comment avoir accès à votre taux de rebond?

C’est très simple, il vous suffit de vous connecter sur la plateforme Google Analytics. Pour l’ajouter aux statistiques, allez dans « Rapports/ Cycle de Vie/ Acquisition/ Acquisition de trafic ».

Rendez-vous ensuite sur le crayon tout en haut à droite.

Dans « Personnaliser le rapport », sélectionnez « Métriques/Ajouter une métrique ». Vous y retrouverez le taux de rebond. Cliquez sur « Appliquer » en bas de la page.

N’oubliez pas de conserver vos changements via le bouton « Enregistrer » en haut à droite.

Pour rappel, Google Analytics 4 (nommé aussi GA4) remplace Universal Analytics, qui cessera de collecter des données au 1er juillet 2023. Initialement, lors de cette mise à jour, le taux de rebond n’était plus visible dans l’outil de suivi. Il a été réintégré en juillet 2022. Il est important de préciser que le mode de calcul évolue légèrement.

Dans GA4, le taux de rebond correspond à l’inverse du taux d’engagement. L’engagement, selon Google, se traduit par au moins l’une de ces 3 actions par le visiteur, au cours de sa session:

  • Être resté au moins 10 secondes sur la page du site
  • Avoir fait une conversion
  • Avoir visité au moins 2 pages

Si la philosophie reste la même que le calcul que nous avons développé plus haut, des éléments complémentaires s’ajoutent. Ainsi, le taux de rebond sur l’outil Universal Analytics diffère de celui présenté par GA4. Une précision importante à prendre en compte si vous continuez à utiliser l’ancien modèle de suivi de Google.

Vous voilà en pleine conscience des enjeux du taux de rebond.

Vous souhaitez améliorer celui de votre site? Découvrez nos suggestions pour augmenter l’engagement de vos visiteurs.

Pour corriger un taux de rebond qui vous semble trop haut, la première action est d’étendre votre analyse à d’autres indicateurs marketing (ou KPI pour Key Indicator Performance), disponibles sur Google Analytics. La vision globale vous assure d’être pertinent dans vos constats. L’objectif est de pouvoir mettre en avant des pistes de réflexion en observant, par exemple:

  • le temps passé sur le site
  • le type de pages avec un taux de rebond élevé
  • la part de nouveaux et d’anciens visiteurs

C’est bon, vous êtes prêts? Voici 11 conseils pour améliorer votre taux de rebond.

1. Ciblez les bons mots clés

Un bon contenu est avant tout un contenu qui répond à une ou plusieurs questions que se posent les internautes. Pour ce faire, sélectionnez les mots clés pertinents qui correspondent à des intentions de recherche précises. Identifiez votre audience cible et listez ses interrogations. Bon nombre d’outils existent pour vous aider dans cette démarche: Google Search Console, SemRush, Keywords Everywhere…

2. Travaillez votre référencement

Afin d’être certain d’offrir le bon contenu face à la bonne recherche, attachez-vous à rendre visible ce que vous proposez. Pour ce faire, utilisez les balises title et métadescription pour que les internautes identifient, dans les résultats du moteur de recherche, votre suggestion. Vous vous assurez ainsi de ne pas les décevoir.
Attention, optimiser vos pages pour le référencement naturel (ou SEO, Search Engine Optimization) est bien sûr un prérequis. Toutefois, il ne doit pas devenir l’unique objectif. La priorité est avant tout de répondre aux questions des internautes.

3. Publiez fréquemment du contenu

Plus votre site internet est fourni, plus les visiteurs auront tendance à aller explorer les autres pages plutôt qu’aller directement voir ailleurs.

Si vous utilisez par exemple des articles de blog pour attirer du trafic sur votre internet, une personne voyant que celui-ci est fréquemment alimenté sera tentée de lire un article en plus, voire de s’inscrire à une infolettre.

 

Comment réduire son taux de rebond?

 

Astuce : si vous avez établi une stratégie de production de contenu de qualité et fournie, pensez au maillage interne! Redirigez directement les lecteurs vers les autres pages qui pourraient les intéresser.

4. Enrichissez votre page d’images et de vidéos

Mettez-vous à la place d’un visiteur qui arrive sur votre site internet.

Si le contenu ressemble à ça, avez-vous envie d’aller voir ce qui se passe sur une autre page? Pas sûr.

 

comment améliorer son taux de rebond

 

N’oubliez pas que vous devez attirer l’attention et surtout la curiosité de la personne qui visite votre site web pour diminuer votre taux de rebond.

Pour cela, incluez dans votre contenu :

  • Du contenu visuel
  • Des podcasts audio
  • Des vidéos : tutoriels, live, séances de questions / réponses, etc …
  • Des infographies
  • Des études ou rapports statistiques à télécharger

C’est par exemple la stratégie que nous avons adoptée pour la page d’accueil de Digitad en ajoutant des visuels liés à nos pages services pour donner envie à nos lecteurs d’en savoir plus en un clic :

 

Comment diminuer mon taux de rebond?

 

Bonus : cela augmentera par la même occasion le temps moyen passé par chacun des utilisateur, un autre critère pris en compte par l’algorithme de Google!

5. Optimisez la vitesse de chargement de votre site web

Il vous est déjà arrivé d’attendre plus de 3 secondes qu’une page se charge sans la quitter? Si oui, félicitations, vous faites sûrement partie des 1% de la population qui possèdent une patience à toute épreuve.

Et oui, Google lui-même reconnaît qu’il existe une forte corrélation entre la vitesse de chargement de votre page et votre taux de rebond. Voici les chiffres à retenir selon le moteur de recherche:

 

comment améliorer ma vitesse de chargement?

 

Pour savoir quelle est la vitesse de chargement de votre site web et quelles optimisations techniques sont les plus pertinentes, aidez-vous de l’outil PageSpeed Insight :

 

Comment connaitre la vitesse de chargement du site web?

6. Testez différents contenus

Votre taux de rebond diminue ou au contraire grimpe mais vous ne savez pas quel facteur est responsable d’une telle évolution? Faites des tests!

Une bonne façon de savoir quelle est la meilleure stratégie à adopter est de procéder à des test A/B.

Concrètement, changez un facteur à la fois et testez plusieurs variantes sur une période de temps définie. Quel a été le meilleur taux de rebond?

Vous pouvez par exemple tester ces différents critères:

  • Apparition d’une fenêtre pop-up sur un article
  • Intégration d’une vidéo sur la page d’accueil
  • Changement de la charte graphique
  • Intégration d’un maillage interne différent

Pour vous aidez dans votre démarche de tests AB et savoir quels points importants retenir pour réduire votre taux de rebond, vous pouvez utiliser des plateformes comme Abtasty :

 

Comment réaliser des tests AB?

 

7. Ciblez les visiteurs qui veulent quitter votre site

Un contenu attractif demeure certes la meilleure stratégie pour attirer les visiteurs sur votre site et réduire votre taux de rebond.

Mais il existe des techniques pour tenter une dernière fois de retenir ceux qui voudraient déjà quitter votre page!

Pensez par exemple à des fenêtres pop-up qui s’affichent lorsqu’un visiteur d’un site veut quitter la page.

 

Comment retenir des visiteurs sur ma page?

C’est le moment où jamais de lui proposer de vous laisser son courriel ou de le faire profiter d’offres promotionnelles!

Bonus : Non seulement vous pouvez réduire votre taux de rebond, mais vous pourriez également améliorer vos ventes et votre taux de conversion.

8. Proposez du contenu de qualité

Que vous travailliez des pages fixes ou des articles de blog, l’objectif est le même: capter l’attention du visiteur et susciter son intérêt. Rappelez-vous que l’attention de l’utilisateur est très faible (inférieure à 8 secondes). Pour cela, apportez une réelle valeur ajoutée. Rythmez vos propos en prodiguant des conseils pragmatiques ou donnez des exemples parlants. Suivez notre guide pour écrire un article de blog efficace en 13 étapes pour parfaire votre maîtrise.

9. Développez le maillage interne

En créant des liens entre vos différents contenus, vous assurez une continuité dans la réflexion des internautes et piquez leur curiosité. Vous les invitez à approfondir leurs connaissances sur la thématique. Par cette astuce, l’utilisateur reste plus longtemps sur votre site. Par exemple, un article qui évoque des pistes pour l’amélioration du taux de rebond peut faire un lien avec un guide pour parfaire son écriture d’article de blog! Le bonus? Cela participe aussi à l’optimisation de votre SEO.

10. Incitez à l’action

Un taux de rebond élevé indique que l’internaute a consulté la page et est reparti aussitôt. Pour limiter ces départs anticipés, proposez des CTA (call to action) pour l’inciter à agir. Intégrez-les régulièrement dans vos pages de façon visible et facilement actionnables. Placez-les à des endroits stratégiques pour qu’ils se remarquent. Jouez sur la forme et la couleur pour les rendre incontournables. Enfin, mettez en évidence les bénéfices du clic pour rassurer l’internaute.

11. Adaptez votre site pour le mobile

Selon Statista, près de 40 % du trafic en ligne est généré par les téléphones mobiles. Avoir un site qui n’est pas adapté peut expliquer un taux de rebond élevé. La lecture est différente de celle d’un ordinateur. Offrez à vos utilisateurs une expérience pensée pour le cellulaire. Elle facilite une lecture fluide et intuitive, et favorise l’interaction. Vous maximisez ainsi l’engagement.

12. Perfectionnez l’expérience utilisateur

Assurez-vous d’avoir un site Web agréable. Travaillez le design pour mettre en valeur le contenu et donner envie aux visiteurs de le parcourir. Optimisez l’ergonomie pour faciliter sa prise en main. Plus la navigation est simple et intuitive, plus l’internaute y trouvera naturellement les informations qu’il est venu chercher. Préférez un menu épuré à une offre trop complexe de sous-menus. Cela doit se ressentir dans la lisibilité pour que le lecteur puisse identifier instantanément les titres, sous-titres et autres listes à puces qui accompagnent une lecture rapide.

13. Limitez les publicités

Si vous avez des publicités sur votre site, adaptez leur présence pour qu’elles ne gênent en rien la navigation. Les publicités intrusives dérangent la lecture et participent à augmenter votre taux de rebond. Bien sûr, il n’est pas question de les bannir de votre site. L’objectif est de leur trouver une place stratégique et visible sans le faire au détriment d’une lecture fluide. Si vous optez pour des fenêtres pop-up, privilégiez une apparition partielle sur l’écran pour ne pas bloquer l’expérience utilisateur.

14. Capitalisez sur Google Analytics

Limiter son taux de rebond, c’est aussi l’analyser pour mieux le comprendre. Par le biais d’outils comme Google Analytics, vous identifiez les sources des pages avec un taux de rebond élevé.

Cela peut mettre en évidence des visiteurs issus des réseaux sociaux. La proposition qui y est affichée n’est peut-être pas assez explicite, ce qui explique que les internautes quittent la page rapidement. Cela peut aussi venir d’un autre site Web à la thématique éloignée de votre propre site. Dans tous les cas, vous pouvez:

  • améliorer le message en amont pour clarifier le contenu de votre page et ainsi vous assurer que les utilisateurs ont reçu une information précise avant de cliquer
  • adapter le contenu en aval en développant de nouveaux articles de blog ou une nouvelle landing page spécifique

Vous voilà armés pour diminuer votre taux de rebond!

Le taux de rebond ne s’étudie pas de façon isolée, mais en prenant le temps d’analyser d’autres critères, comme la durée des visites, les sources de trafic ou l’appareil utilisé. Il est souvent symptomatique de faiblesses sur votre site Web. Ces défauts découragent l’internaute à y rester plus longtemps en y parcourant d’autres pages.

C’est le début d’un cercle vicieux. Si votre page n’intéresse pas ou peu ses visiteurs, Google estime qu’elle ne répond pas aux intentions de recherche. À ce titre, son référencement naturel (SEO) dans le moteur de recherche peut être désavantagé. Votre visibilité s’amoindrit. Même si cette vision simpliste est l’image d’un système plus complexe, l’idée est de comprendre la logique.

Nous vous encourageons à vous mettre à la place de votre utilisateur. Que recherche-t-il? D’où vient-il? Qu’est-ce qui l’intéresse? Aucune solution miracle n’existe pour diminuer votre taux de rebond. Prenez de la hauteur pour analyser les informations en votre possession et ainsi dresser les éléments sur lesquels intervenir. Design, vitesse, contenu… Utilisez les nombreux leviers pour parfaire votre site Web. Avec une obsession: satisfaire votre visiteur pour lui fournir la solution à sa problématique et développer votre activité!

Vous êtes perdus? Contactez-nous, un expert SEO se fera un plaisir de vous aider dans vos projets.

 

 

Ce contenu vous a plu?
[Total: 4 Moyenne: 5]
Ce service pourrait vous intéresser

Alexandre

Alexandre est co-fondateur du collectif Intégral, qui regroupe 4 agences spécialisées en marketing numérique à Montréal et Paris. Ex consultant en stratégie, il fait un virage à 180 degrés en 2017 pour devenir expert numérique 360. Il se spécialise désormais en stratégie web, marketing de contenu et jokes de papa.

Discutons dès aujourd’hui!

Nous nous ferons un plaisir de vous répondre!