Comment devenir un(e) pro du guest blogging?

  • 8
    Shares

 

Le guest blogging, ça vous parle? Non? Pourtant 60% des blogueurs le pratiquent au moins une fois par mois! Cette technique de marketing de contenu vous ouvre les portes de nouvelles communautés et améliore votre visibilité.

Nous savons que le référencement sur les moteurs de recherche, comme Google, reste le nerf de la guerre sur Internet. Vous cherchez à élargir l’audience de votre blogue? Vous souhaitez promouvoir votre expertise en dehors de votre site Internet personnel?

Découvrez les bénéfices d’un article invité sur un blogue hôte, jusqu’à la mise en place d’une stratégie dédiée.

C'est parti!

Qu’est-ce que le guest blogging?

De quoi parlons-nous?

En quoi consiste cette technique marketing?

Si le terme « guest blogging » vous interroge, le principe reste très simple. L’idée repose sur un partenariat entre un blogue et un rédacteur invité : vous écrivez un article à destination d’un site qui ne vous appartient pas. Vous apportez votre expertise sur un sujet en sortant de l’environnement de votre propre écosystème.

Rappelons que l’algorithme de Google, pour son moteur de recherche, se base sur plus de 200 paramètres. Ce que nous appelons le SEO, ou référence naturel, s’appuie sur 4 piliers:

  • la technique (la vitesse du site…)
  • la performance (l’expérience utilisateur…)
  • le contenu (la richesse sémantique…)
  • la réputation (la création de liens entrants ou stratégie de netlinking…)

Le guest blogging vient répondre ici à 2 piliers: le contenu pour le blogue et le backlinking pour le rédacteur. Cet échange de bons procédés ne s’apparente pas un geste altruiste, sans arrière-pensée. Dans cette relation gagnant-gagnant, il offre, bien sûr, de nombreux bénéfices. Listons-les.

Quels sont les avantages pour l’hôte du blogue?

Imaginons que vous possédez un blogue. Vous l’alimentez régulièrement par des contenus de qualité sur votre expertise. Jusque là, rien d’original.

Vous avez un atout dans votre manche : vous connaissez un autre créateur de contenu. Vous l’invitez à rédiger un article pour votre site. Qu’est-ce que cela vous apporte?

 

  1. Du contenu supplémentaire de qualité: Premier avantage, il va vous livrer une information fiable. Si vous acceptez de publier son article, c’est que vous jugez qu’il apporte une plus-value à votre blogue, et donc à votre communauté. Dans une stratégie de linkbaiting, vous cherchez naturellement à attirer de nouveaux liens vers votre site via ce type de contenu.
  2. Des informations mises à jour: La fraicheur des données de l’article invité assure une information récente au sein de votre blogue. Il confirme aussi l’intérêt pour vos lecteurs d’y revenir régulièrement.
  3. Une expertise complémentaire: L’expertise de votre invité est un atout. Vous profitez d’un contenu supplémentaire et additionnel, en complément du vôtre.
  4. Un angle de vue différent: Son angle de vue vient compléter à merveille le contenu de vos précédents écrits.
  5. Une visibilité supplémentaire: Votre invité va partager l’article autour de lui et sur ses réseaux sociaux avec des posts dédiés. Ce partage vous expose à toute sa communauté. Cela vous donne accès à une nouvelle audience.
  6. Le renforcement de votre expertise: En accueillant des invités, vous donnez un poids plus important à votre blogue. Votre expertise s’en trouve renforcée.
  7. L’optimisation de votre référencement naturel: Vous travaillez naturellement votre position dans les moteurs de recherche.

 

Quels sont les avantages pour l’invité?

Passons de l’autre côté du miroir. Vous êtes désormais l’invité. Vous écrivez pour un site tiers. Qu’y gagnez-vous ?

 

  1. Une opportunité: Le guest blogging permet de se faire connaître, en cas d’inexpérience dans votre domaine. C’est aussi une solution pour entretenir votre expertise si vous êtes déjà reconnu.
  2. Une étape qui vient conforter votre rôle d’expert: Être invité, c’est aussi valider votre expertise auprès de l’hôte. Cette reconnaissance par un tiers crédibilise votre positionnement.
  3. Le développement de sa marque personnelle: En multipliant les articles, vous construisez votre réputation et votre notoriété.
  4. L’amélioration de votre référencement par des backlinks: Comme pour l’hôte, vous améliorez votre référencement naturel par le ou les liens de qualité et d’autorité, qui pointent vers votre site.
  5. Une relation de partenariat de qualité: La relation que vous développez avec votre partenaire ne s’arrête pas à cet article. Cela peut aller plus loin : co-marketing, offres d’emploi… Laissez libre cours à votre imagination pour impulser d’autres solutions ou propositions.
  6.  “La chose étonnante à propos du guest blogging est le nombre de personnes que vous rencontrerez grâce à ça. Cela se traduit soit dans les commentaires de vos publications, soit simplement dans la relation avec la personne propriétaire du blogue.” Leo Widrich, co-fondateur de Buffer.
  7. Un trafic de référence: Vous développez le trafic sur votre site. Ce sont plus de lecteurs, plus de prospects et potentiellement plus de clients pour votre business. Vous élargissez votre audience.
  8. L’augmentation de votre visibilité: La personne qui accueille votre article va massivement partager l’article via ses canaux habituels : réseaux sociaux, newsletter, chaine YouTube, Twitter, TikTok…

“La chose étonnante à propos du guest blogging est le nombre de personnes que vous rencontrerez grâce à ça. Cela se traduit soit dans les commentaires de vos publications, soit simplement dans la relation avec la personne propriétaire du blogue.”

Leo Widrich, co-fondateur de Buffer.

Comme vous pouvez le voir, le guest blogging se travaille dans le cadre d’une relation de partenariat. De nombreux bénéfices en découlent. Pour s’assurer de la réussite en tant qu’invité, la stratégie doit être pensée. Nous vous guidons pour la mettre en place.

Comment établir sa stratégie de guest blogging?

Définir les raisons et les objectifs

Avant tout, prenez du temps pour ne pas vous y lancer à corps perdu. Le guest blogging est un formidable outil à condition de l’inclure dans une réflexion globale.

2 questions se posent avant de débuter son exploration:

> Quels bénéfices souhaitez-vous en retirer?

Est-ce pour améliorer votre visibilité dans la SERP? Asseoir votre expertise? Créer un partenariat à long terme? Alimenter votre stratégie de backlink? Vous devez clarifier ce qui vous motive. Se donner des objectifs clairs et chiffrés permet de déterminer la réussite ou non de l’opération.

> Quel trafic visez-vous?

Cette question est cruciale. Vous souhaitez augmenter votre trafic sur votre site. Identifiez les objectifs précis. Combien de visites attendez-vous ? Combien de prospects à terme, voire de clients ?

Connaître le bon moment pour publier

Une fois les objectifs fixés, déterminez le rythme qui vous convient le plus. S’engager à publier du ou des contenus sur un site demande un travail supplémentaire, en plus de la tenue de votre propre blogue. Écrire pour quelqu’un d’autre, sans assurer une production régulière pour vous-même, est illogique.

Le nombre d’articles invités doit être proportionnel à la production de votre site (exemple : 4 par an pour 12 sur votre blogue).

Soigner le contenu

Votre article doit être soigné:

  • Pour l’hôte: vous risquez la non publication, s’il l’estime insuffisamment qualitatif
  • Pour les lecteurs: vous leur apportez une vraie valeur ajoutée
  • Pour vous: vous entretenez votre image de marque et votre réputation

Comme avec vos articles, apportez un soin particulier pour bien rédiger pour le web, en prenant en compte les critères liés au SEO :

  • Un thème pertinent et intéressant, qui répond à des problématiques que se posent les internautes
  • Un contenu unique et original pour éviter le contenu dupliqué
  • Un nombre de mots conséquent (minimum 500) pour développer suffisamment le sujet
  • Un style fluide et facile à lire, adapté au ton du blogue (respect de la ligne éditoriale)
  • Un texte aéré avec des listes à puces, des images, des infographies, etc.
  • Une intégration des mots-clés dans les titres et le corps de l’article
  • Un titre percutant qui accroche le lecteur
  • Des liens pointant sur le site web de l’hôte pour le maillage interne

Attention, le risque du guest blogging est de se focaliser exclusivement sur la publication. Restez concentré sur le contenu avant tout.

Trouver des blogues hôtes

Génial. Vous êtes motivés pour rédiger un article invité. Mais où trouver un site?

Certains blogues accueillent bon nombre d’articles d’invités. Ils sont beaucoup sollicités. La qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Finaliser sa cible en amont est indispensable. Envoyer des demandes en masse reste improductif et chronophage.

Tout d’abord, précisez la (ou les) thématique(s) que vous souhaitez travailler. Elle doit être en cohérence avec votre expertise et complémentaire à votre propre site. Ensuite, contrôlez la notoriété. Certains blogues sont réputés pour être des spécialistes du spam, ce qui ne vous apportera rien. D’autres, au contraire, sont influents dans leur domaine de compétence. Enfin, vérifiez leur audience pour valider leur adéquation avec vos objectifs et le trafic que vous estimez.

Si les sites pratiquent déjà le guest blogging, l’approche est simplifiée.

Voici des pistes pour trouver des blogues qui acceptent le guest blogging :

  • via vos partenaires : activez votre réseau en leur proposant de rédiger un article. La confiance historique facilite les démarches.
  • via Google : en tapant des mots-clés spécifiques (exemple : « recherche article invité » ou « article invité + thématique »). Certains sites fournissent des listes d’adresses avec plusieurs dizaines de noms
  • via les réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter…) : beaucoup informent leur communauté en partageant dans leurs posts leurs derniers articles. 97% des blogueurs font la promotion de leurs articles de blog via les médias sociaux et 66% utilisent le marketing par courriel pour diriger les gens vers leur contenu
  • via les backlinks de vos concurrents : à l’aide d’outils dédiés (comme Ahref ou Majestic), vous pouvez identifier les sites qui pointent vers le leur. Ainsi, vous pouvez détecter de potentiels blogues sur lesquels ils ont posté.

Attention, évitez les sites:

  • De communiqués de presse
  • Avec du contenu dupliqué
  • Avec un trop grand nombre de liens
  • Avec des articles hors thématiques
  • Ou amateurs du guest blogging unilatéral (ils n’autorisent, par exemple, pas de lien externe vers votre blogue)

Quels que soient les sites que vous sélectionnez, vérifiez en amont une autorité suffisante (> 40) et un faible score de spam (< 3%). Ces mesures se trouvent dans les mêmes outils cités pour les backlinks. Enfin, assurez-vous que le site possède une vraie logique éditoriale.

Quelles sont les 5 étapes pour se lancer?

Rentrons maintenant dans le vif du sujet. Voici les 5 phases qui permettent de vous engager dans le guest blogging.

Identification des blogues et des personnes à contacter

Vous avez identifié les blogues que vous souhaitez solliciter. Nous vous conseillons de les intégrer dans un outil de gestion relation client : via une application dédiée ou un simple tableur, comme Excel ou Google Sheet.

Listez dans l’outil:

  • Le nom du blogue
  • Le nom et prénom du contact
  • Ses coordonnées
  • L’adresse web du site
  • La thématique
  • L’autorité (TF & CF chez Majestic, DA chez Moz ou Domain Rating chez Ahrefs)
  • La date d’envoi de la demande
  • La date de relance
  • etc.

En un seul coup d’œil, vous avez accès aux informations principales, pour suivre vos demandes.

Tri et travail préparatoire en amont des échanges

En reprenant la liste établie ci-dessus, creusez le sujet. Si la thématique vous semble cohérente avec votre domaine, effectuez des recherches avant de prendre contact. Explorez le site : quel type de contenu anime le blogue? À qui s’adresse le blogue? Comment fonctionnent les articles invités?

Prenez des notes pour élaborer un argumentaire, qui vous servira à l’écriture de votre courriel.

Petite astuce: commentez en amont des articles des blogues des sites ciblés. En vous rendant visible, vous maximisez vos chances de réussite lors de la prise de contact.

Rédaction du message et prise de contact

Le moment fatidique arrive: l’envoi du message pour proposer vos services pour un article invité. Objectif: convaincre votre interlocuteur de vous répondre positivement.

Soignez, tout d’abord, votre objet pour qu’il attire l’attention. Ensuite, allez droit au but avec un texte digeste et facilement compréhensible. Supprimez toutes les tournures de phrases trop longues ou compliquées. La simplicité est de mise. Le message doit être personnalisé. Oubliez les envois en masse. Les retours sont peu nombreux.

Étayez votre expertise avec des liens d’articles (ou autres publications) que vous avez déjà écrits. Pensez aux autres formats: entrevues, podcasts ou vidéos. Tout ce qui peut asseoir votre savoir-faire est le bienvenu. Pourquoi doit-il vous choisir? Qu’est-ce que cela lui apporte? Idéalement, prévoyez des idées d’articles, pour susciter sa curiosité.

En signature, intégrez vos coordonnées et vos réseaux sociaux.

Le petit plus: insérez un lien vers votre agenda pour que votre interlocuteur puisse prendre rendez-vous directement. Des outils comme Calendly vous facilitent la tâche.

Définition des règles de fonctionnement

Le contact est pris. Vous finalisez les derniers éléments avant d’écrire votre article. Assurez-vous de bien valider avec le blogueur hôte l’ensemble des règles de fonctionnement :

  • le maillage interne préconisé
  • le nombre de liens autorisés
  • l’appel à l’action
  • le nombre de mots
  • le style
  • etc.

Certains souhaitent vérifier la structure en amont. Afin de garantir une réussite dans votre collaboration, confirmez tous ces détails avant de débuter votre rédaction.

Ne négligez pas la partie concernant votre biographie. Les internautes la consulteront. Que pouvez-vous y inclure (profils sociaux, lien vers votre site web…)? Quelle place avez-vous?

Suivi des résultats

Vous écrivez l’article.

L’hôte le publie sur une page de son blogue.

Avant de vous pencher sur le bilan, partagez-le pour qu’un maximum de personnes puisse en prendre connaissance. Surtout, répondez à chacun des commentaires postés. L’interaction avec les lecteurs du blogue augmente vos chances de les intégrer dans votre propre communauté.

Enfin, pour terminer, suivez les résultats de l’opération. Reprenez les objectifs que vous vous étiez fixés dans votre stratégie. Alors, à quel niveau vous situez-vous ? Pour observer le trafic de votre site, utilisez Google Analytics. Nous vous encourageons à créer un segment avancé avec le lien du guest post et ainsi identifier spécifiquement les retours de votre article.

Vous êtes un(e) pro du guest blogging!

Voilà, vous avez réalisé votre premier article invité. Vous verrez, vous prendrez vite goût au guest blogging. L’utilité va bien au-delà d’un simple échange de bons procédés entre blogueurs. C’est aussi de belles rencontres qui peuvent déboucher sur des partenariats plus intenses.

N’oubliez pas que le guest blogging fonctionne dans les 2 sens: devenez hôte pour accueillir celui qui vous a publié!

Vous souhaitez améliorer la visibilité de votre site et augmenter le trafic de visiteurs qualifiés? Nous vous accompagnons pour bâtir une stratégie de contenu adapté. Contactez-nous.

 

Ce contenu vous a plu?
[Total: 4 Moyenne: 5]