Comment écrire un article de blog efficace? Nos 13 étapes!

  • 8
    Shares

 

7 millions! C’est le nombre d’articles de blog publiés chaque jour. Nous sommes plus d’une personne sur 3 à les lire régulièrement. Lorsque nous passons du statut de lecteur à celui de rédacteur, cela se complique. Bon nombre de questions viennent envahir notre esprit. Quel titre choisir? Comment organiser le contenu? Comment le rendre performant pour le web?

Écrire un article de blog demande un minimum de préparation. Il n’existe pas de baguette magique pour faire ce travail à notre place. Nous sommes tiraillés entre nos objectifs marketing, les questions des internautes et les contraintes de Google.

Nous vous ouvrons notre grimoire pour vous donner la formule de la fameuse potion: 13 étapes pour écrire un article de blog efficace.

1. Écrire un article de blog efficace: Validez le format du blog

Avant de commencer à vous installer à votre bureau pour taper frénétiquement les premiers mots, prenez du recul.

Un article n’est pas une finalité en soi, mais un moyen destiné à atteindre un objectif. Il s’inscrit dans une démarche plus globale. Céder à une mode ou à la tentation de faire comme son concurrent serait contre-productif. Votre stratégie marketing s’enregistre dans un temps long.

Posez-vous la première question: est-ce bien un article de blog dont j’ai besoin? Cette forme de communication sert plusieurs ambitions:

  • Il attire des internautes sur votre site
  • Il démontre votre expertise
  • Il génère des leads

D’autres moyens sont à votre disposition sur le web. En voici quelques exemples parmi d’autres:

  • Les réseaux sociaux
  • Les infolettres
  • Les podcasts
  • Le blogue
  • Les livres blancs
  • Les publicités
  • Les webinaires

Chacun répond à des objectifs bien différents. Les réseaux sociaux, pour ne citer qu’eux, ont une temporalité très courte. Le blog, à l’inverse, se projette sur une dimension plus longue. Il s’inscrit dans une démarche d’optimisation SEO (Search Engine Optimization), ou référencement naturel, pour faire apparaître votre site dans les résultats des moteurs de recherche. Les relations avec vos lecteurs se construisent de façon durable, tout en mettant en valeur votre entreprise. En conclusion, assurez-vous, avant tout article, que le format est adapté. Il doit faire partie d’une stratégie globale prédéfinie et ne doit pas être isolé.

C’est bon? Les bases sont solides. Entrons dans le vif du sujet.

Par quoi commençons-nous?

2. Écrire un article de blog efficace: Définissez l’audience cible

À qui vous adressez-vous? Il peut être fort tentant d’écrire pour les robots des moteurs de recherche. Être obnubilé par sa position dans les recherches risque de vous desservir. Pour qu’un article performe, il faut qu’il réponde à une problématique que se pose votre cible. Pour cela, cette dernière doit être clairement définie.

Nous vous conseillons de dresser un portrait-robot de votre audience cible, sous la forme d’un persona marketing. C’est un client fictif qui reprend toutes les caractéristiques d’un client idéal. Imaginez en détail son profil pour mieux le comprendre.

Voici quelques éléments pour orienter votre réflexion:

  • Personnifiez-le physiquement: morphologie, âge…
  • Détaillez sa biographie: sexe, expérience professionnelle, âge, contexte familial…
  • Exprimez ses motivations: de quoi a-t-il besoin? Quelles sont ses envies? Quelles questions se pose-t-il? Ciblez les interrogations en lien avec votre domaine d’expertise.
  • Visualisez ses peurs: qu’est-ce qui le freine à faire appel à votre service ou à votre produit? À quel besoin fait-il référence (sécurité, estime, appartenance…)?
  • Affinez son attitude: comment consomme-t-il? Quels sont ses loisirs ou ses passions? Quel moyen de communication utilise-t-il? Comment s’informe-t-il?

persona-digitad

En prenant ce temps de réflexion, vous cernez précisément votre audience cible. Il est ainsi plus simple d’adapter votre écriture pour répondre à ses problématiques ou questions. Passons à la seconde étape.

3. Écrire un article de blog efficace: Validez votre ligne éditoriale

Vous avez en main votre profil de client idéal. Les mains sur votre clavier, vous trépignez de débuter l’écriture de l’article tant attendu. Encore un peu de patience.

Avant de commencer l’exercice, assurez-vous d’avoir bien déterminé la ligne éditoriale de votre blog.

Si vous en possédez une, relisez votre charte pour l’intégrer dans votre futur article. Aucune n’existe? Prenez le temps de poser en quelques mots vos principes:

  • Les thèmes à traiter, pour avoir un périmètre précis et s’adapter aux interrogations de votre persona
  • La technicité de votre contenu, pour utiliser un langage approprié à vos lecteurs (attention au jargon spécialisé parfois peu compréhensible)
  • La tonalité à adopter, pour définir si vous tutoyez ou vouvoyez, et sous quel angle (sérieux, drôle, neutre, moderne…)
  • Les valeurs que vous souhaitez transmettre à travers vos écrits
  • Le rythme de publication, pour préciser la fréquence de vos mises en ligne
  • Les objectifs du contenu, en détaillant à quel moment il s’inscrit dans votre tunnel de vente et quelle en est la prochaine étape (contact téléphonique, visite de l’entreprise, achat d’un produit ou service…)

La création de contenu est chronophage et demande de l’investissement. Un blogueur passe en moyenne 4 heures pour écrire un article de blog efficace. Gardez en tête les objectifs définis tout au long de la rédaction. Ils assurent une cohérence dans votre style d’écriture et vous font gagner un temps précieux. Imaginez vouvoyer vos visiteurs le lundi et les tutoyer le jeudi. Ils ne s’y retrouveront pas.

L’audience cible et la ligne éditoriale paraissent parfois un peu lointaines. Ce travail en amont garantit pourtant un socle solide sur lequel s’appuyer. Votre blog conserve ainsi une logique qui réconforte les lecteurs… mais aussi le rédacteur.

4. Écrire un article de blog efficace: Fixez le thème de l’article de blog

Vous savez désormais à qui vous vous adressez et comment vous allez communiquer. La quatrième étape consiste à décider du sujet de votre article de blog. Pour ce faire, vous avez sous la main une première partie des questions que se pose votre persona. Quelles sont ses problématiques?

Le premier outil pour sélectionner votre thème est votre cerveau. Il est indispensable de puiser dans vos compétences pour débuter cette partie. Une fois que vous aurez commencé à recourir à des logiciels, votre vision sera systématiquement biaisée par leur réponse. Faites-vous confiance. Appuyez-vous sur votre expérience et sur les échanges que vous avez avec vos clients et prospects.

Pour compléter, plusieurs dispositifs gratuits existent. N’allez pas chercher très loin. Vous connaissez déjà le plus utilisé: Google.

En tapant les premiers mots d’une question dans la barre de recherche, apparaît alors celles les plus couramment posées. Ces préconisations sont une mine d’or pour vous donner des propositions de sujets d’article de blogue de qualité.

En milieu de page, Google vous suggère également d’autres questions posées en rapport avec votre recherche.

Pour terminer, en bas de la page, les recherches associées vous aiguillent aussi sur des sujets complémentaires. Décidément, Google vous facilite la vie pour que vous trouviez le thème le plus pertinent!

En complément, des outils gratuits sont à votre disposition pour vous aider à dénicher d’autres idées: Google Ads, Ubersuggest, Answer The Public ou SEMRush pour ne citer qu’eux.

digitad-article-blog-efficace

5. Écrire un article de blog efficace: Précisez la forme et le contenu

Grâce à ces premières recherches, vous possédez des idées. Sélectionnez-en une.

L’objectif est de se baser sur un mot clé pour ensuite construire son contenu. Attention, il est impératif de se focaliser sur une seule requête principale. Un article de blog efficace se concentre sur un thème précis unique.

Afin de ne pas partir de zéro, étudiez la concurrence. En tapant le mot clé dans Google, observez ce qui se fait déjà. Ici, l’ambition n’est pas de copier, mais de s’inspirer. Surtout, cela permet de confirmer l’intention de recherche de l’internaute et de choisir la forme de votre article.

Un article de blog peut prendre plusieurs formes:

  • Un article d’actualité
  • Un retour d’expérience
  • Un lexique
  • Un article tutoriel
  • Un article de fond
  • Un article questions/réponses ou Q&A (en anglais, question and answer)
  • Un article de formation
  • Un article liste

La liste n’est pas exhaustive. Adaptez la forme au sujet abordé. L’idée est bien de répondre aux attentes de vos visiteurs. Enfin, nous vous conseillons également de fixer un nombre de mots. Prévoyez au moins 700 mots pour un référencement sur les moteurs de recherche, comme Google.

Entamez ensuite une phase d’investigation pour nourrir le corps de votre article. Trouvez des sources fiables. Croisez les informations pour vous assurer de leur pertinence. Diversifiez vos sources: vidéos, livres, articles de blog, balado… En mettant en valeur les idées maîtresses de vos découvertes, vous simplifiez votre tâche de rédaction.

6. Écrire un article de blog efficace: Rédigez un titre persuasif et un plan complet

Votre texte commence par un titre. Ce dernier doit donner envie d’aller plus loin. Reprenez les mots clés que vous avez sélectionnés. Même si 17 % des titres d’articles de blog sont des titres qui débutent par « comment faire », rien ne vous oblige à suivre le mouvement. Ayez confiance en votre intuition. Gardez le cap en pensant systématiquement à vos lecteurs. Qu’est-ce qui inciterait un internaute à cliquer sur votre article?

Un titre parfait pour le web a plusieurs caractéristiques:

  • Il reprend la requête principale de votre article
  • Il est court (4 à 10 mots, 60 caractères maximum)
  • Il est pertinent
  • Il est explicite
  • Il est unique

Afin de vous assurer que le titre n’est pas trop long, utilisez un simulateur de SERP (Search Engine Result Page). Il permet de vous rendre compte du rendu de votre titre dans les résultats de Google. S’il est tronqué, cela le dessert. Nous sommes moins enclins à cliquer sur des titres incomplets.

Dans certains cas, le travail du titre se fait en plusieurs fois. Lors de la relecture de l’article, vous pouvez le remanier sous un nouvel angle ou améliorer certains mots.

À la suite, structurez un plan qui répond à votre titre. Lorsque l’internaute parcourt rapidement votre article, il doit comprendre de quoi il retourne. La lecture sur le web ne se fait pas de manière linéaire. Selon une étude du Groupe Nielsen Norman, seulement 20 % des mots d’une page sont lus. Travaillez bien le titre et les sous-titres pour que chaque visiteur identifie la réponse qu’il cherche.

7. Écrire un article de blog efficace: Écrivez une introduction attractive

Un article de blog efficace commence par un titre accrocheur et par une introduction qui capte l’attention. Marquez les esprits. Par exemple, sur cet article, l’introduction débute par un chiffre qui interpelle. Trouvez une métaphore, une citation, un exemple qui captive. Elle donne le ton et incite le lecteur à poursuivre sa lecture. Créez un rythme pour insuffler une dynamique.

Dans le corps de l’introduction, intégrez du vocabulaire en rapport avec votre titre pour bien confirmer le thème. Cela conforte le visiteur, mais également Google. Plus une personne reste sur votre page, plus cela renforce son intérêt. N’hésitez pas à questionner l’internaute. La longueur doit être proportionnelle à celle de votre texte.

Par exemple, si le titre de votre blog est « 3 façons de placer son argent sans risque ». L’introduction devra reprendre l’idée principale « placer son argent sans risque ». Vous pouvez insérer des questions telles que « vous avez constitué une épargne et vous aimeriez l’investir? » ou « vous hésitez devant toutes les possibilités qui s’offrent à vous? ». Pour compléter, reposez-vous sur les interrogations qui commencent par qui, quoi, quand, où, comment. Elles permettent de balayer un spectre large de sujets.

8. Écrire un article de blog efficace: Rédigez un article de blog efficace

Écrire un article de blog efficace, c'est un article qui se destine à être lu. Si vos visiteurs ne le consultent pas, il perd de son intérêt et de son utilité. Pendant toute la rédaction, conservez cet objectif en ligne de mire.

À ce stade, vous avez entre les mains un guide pour faciliter votre rédaction:

  • Une requête précise
  • Un titre qui reprend la requête
  • Un plan structuré qui répond au titre
  • Des notes via des sources et des contenus fiables
  • Une charte éditoriale sur laquelle vous appuyez

C’est le moment de saisir votre clavier pour mettre en forme l’information que vous souhaitez délivrer. Grâce à votre travail en amont, votre écriture est facilitée. Suivez le plan en détaillant chaque partie. Insérez des éléments en lien avec votre expertise en donnant des exemples et des chiffres. Votre expérience est une vraie plus-value unique que l’internaute ne trouvera nulle part ailleurs. Intégrez, avec parcimonie et façon naturelle, des liens vers d’autres articles de votre blog lorsque cela peut intéresser vos visiteurs.

Pour éviter toute accusation de plagiat, citez chaque source externe. Restez limité dans leur nombre pour conserver l’attention de votre lecteur. Attention, à ne pas recopier tout ou partie de textes d’autres sites. Cela revient alors à du duplicate content. Google pénalise fortement le contenu dupliqué. Les sites concernés peuvent demander également justice.

Portez une vigilance sur votre style d’écriture. Lire sur Internet est différent d’un roman ou d’un magazine. L’attention sur le web est réduite. Adaptez-vous au digital. Les mots sont simples. Les phrases sont courtes et claires. Exprimez une seule idée par phrase. Comme nous l’évoquions plus haut, évitez le jargon technique (sauf si votre audience cible représente des spécialistes du domaine).

Enfin, sur la forme, aérez les parties tout en gardant votre fil conducteur. Utilisez des listes à puce ou des encarts pour séquencer votre article de blog. Le visuel a un très fort impact sur Internet.

9. Écrire un article de blog efficace: Finalisez le texte par une conclusion avec un CTA

Arrivé à la fin de votre article, vient le moment de la conclusion. Comme l’introduction, elle est à rédiger avec attention. Celles qui reprennent les grandes informations à retenir plaisent beaucoup, surtout pour les textes au-delà de 1000 mots. Attention, n’écrivez pas systématiquement le terme conclusion pour conserver une fluidité de lecture.

Pour rappel, un article de blog efficace invite les visiteurs à effectuer une action précise. C’est le CTA (Call To Action), bien connu dans les services marketing. Placé dans la conclusion, il les incite à aller plus loin.

Les CTA prennent plusieurs formes, du plus simple au plus engageant:

  • cliquer sur « j’aime »
  • partager sur les réseaux sociaux (pour valoriser votre présence)
  • découvrir votre nouvelle gamme de produits ou services (pour tenter de convertir vos lecteurs en clients)
  • aller plus loin en proposant un autre article plus détaillé
  • s’inscrire (pour communiquer à nouveau avec vos lecteurs avec une infolettre par exemple)

Un CTA est indispensable en fin d’article. Pensez bien à le définir dans le cadre de votre stratégie marketing globale. À quel endroit se situe-t-il dans votre tunnel de conversion? Pour qu’il soit efficace, il doit être court et incitatif. C’est le seul de la page. Distinguez-le visuellement pour gagner en efficience.

10. Écrire un article de blog efficace: Relisez et corrigez votre texte

Bravo! Vous avez fait la plus grande partie du travail.

Rédiger le contenu est une étape primordiale, mais pas la dernière. Reprenez maintenant votre texte pour le finaliser. Il serait malvenu que les internautes y découvrent des erreurs.

Une relecture permet de contrôler et corriger plusieurs éléments clés:

  • le style: éviter la répétition de mots, vigilance sur les fautes de sens, les tournures de phrases inadéquates et les lourdeurs syntaxiques
  • la grammaire: bien vérifier les accords, la conjugaison et la syntaxe
  • le vocabulaire: valider l’orthographe, être attentif sur les faux amis et le jargon technique
  • la typographie: s’assurer du bon usage de la ponctuation

Sachez qu’une seule relecture ne suffit pas. 2 ou 3 sont conseillées pour assurer un texte de qualité. Des appuis externes peuvent vous alléger le travail. Demandez la relecture à une tierce personne. Ce peut être un collègue compétent par exemple.

Vous pouvez également utiliser des applications dédiées comme MerciApp ou Antidote. Elles soulignent les fautes et les erreurs. En complément, des dictionnaires complètent leurs solutions: synonymes, cooccurrences, champs lexicaux, rimes… Ces boîtes à outils sont d’une grande aide pour simplifier les corrections.

Enfin, le dernier des conseils est de lire votre texte à haute voix. Le rythme de votre écriture est mis en valeur. Vous vous mettez ainsi dans la peau du lecteur. Cela vous permettra de repérer les erreurs.

11. Écrire un article de blog efficace: Mettez en forme votre article de blog

Le fond est finalisé. Vous avez sous les yeux une prose travaillée et corrigée. Le monde du web reste très visuel. Pour pouvoir séduire les internautes, la mise en forme requiert un minimum de temps.

D’abord sur le contenu en lui-même. Séparez et aérez les paragraphes. Un texte compact demande beaucoup d’effort au lecteur pour s’y intéresser. L’aspect esthétique de votre article de blog est très important. Comme pour la stratégie marketing de votre entreprise, il se doit d’être cohérent avec l’ensemble de votre site (police, couleurs, format…).

Ensuite, cassez le rythme de votre texte en y insérant des éléments visuels. Les contenus avec une ou plusieurs images obtiennent 94 % de vues supplémentaires, selon Jeff Bullas, expert marketing, que ceux qui n’en ont pas.

Internet regorge de solutions pour agrémenter votre page. Voici une liste de 8 possibles:

  • Les photos
  • Les graphiques
  • Les GIF
  • Les infographies
  • Les vidéos
  • Les dessins
  • Les carrousels
  • Les citations

Le tout est d’assurer un rythme sans noyer la page sous un déluge d’images. Trouvez le juste équilibre pour préserver une apparence visuelle séduisante, qui attire l’œil.

12. Écrire un article de blog efficace: Optimisez le texte pour le SEO

Séduire les internautes ne vous impose pas d’oublier la partie technique. Les moteurs de recherche ont une lecture particulière de vos articles. Ce ne sont pas des humains. Adaptez-le en conséquence. Les clés de la réussite sont une harmonie entre un texte de qualité pour les lecteurs et une construction répondant aux attentes des robots de Google.

Pour optimiser son article pour le référencement naturel (SEO), certaines étapes sont incontournables:

  • Le titre (comme vu plus haut)
  • La méta description, qui correspond au texte affiché par Google sous le titre dans les résultats de recherche
  • La structure de votre texte avec des balises spécifiques
  • Le maillage interne, qui consiste à ajouter des liens vers d’autres pages internes à votre site
  • Le maillage externe, en nombre limité, pour citer des sources ou des compléments d’information. Attention à les faire ouvrir dans une nouvelle fenêtre pour ne pas perdre l’internaute.
  • L’optimisation de vos images, en modifiant son nom, sa légende et sa balise alternative. Pensez à adapter son poids pour ne pas alourdir le chargement de votre page.

Ceci est une liste non exhaustive des éléments à compléter pour assurer un référencement naturel efficace. Si vous souhaitez aller plus loin, nous vous invitons à consulter notre guide qui détaille les 10 étapes pour optimiser votre texte pour le SEO.

13. Écrire un article de blog efficace: Partagez votre article

Nous arrivons à l’ultime étape. Écrire un article de blog efficace ne veut pas dire qu’il faut sagement attendre les visiteurs. Même si vous avez optimisé votre texte pour le SEO, mettez toutes les chances de votre côté. Si votre entreprise est présente sur les réseaux sociaux, profitez de ce canal de communication pour y délivrer des informations en lien avec votre article.

Vous pouvez le traiter de 2 façons différentes et complémentaires:

  • Informez vos abonnés qu’ils peuvent découvrir sur votre blog un nouveau contenu, sur un sujet précis de votre domaine d’expertise.
  • Recyclez votre contenu pour écrire plusieurs posts que vous intégrerez dans un calendrier éditorial. En vous appuyant sur des extraits de votre article, cela vous permet de gagner en productivité. Vous apportez de la valeur à votre communauté et les incitez à aller plus loin en lisant le texte d’où est tirée l’information. Adaptez le ton et la forme au réseau social que vous utiliserez.

Vous savez comment écrire article de blog efficace!

Comme nous vous l’avions annoncé, la baguette magique n’existe pas pour écrire un article de blog efficace. La discipline est de mise pour organiser son écriture. En suivant ces 13 conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté pour rédiger un texte de qualité. Chaque étape est essentielle: de la validation du format au partage des articles, en passant par la rédaction du titre, les contraintes du référencement naturel ou l’insertion d’un appel à l’action.

Internet possède ses propres codes. Beaucoup d’articles ne tiennent pas compte de ces principes de base. Toute la clé réside dans l’équilibre à travailler entre un texte qui répond à la demande de votre cible et des critères pertinents pour les moteurs de recherche. Pour vous accompagner dans la performance de vos contenus, contactez-nous: notre équipe vous concoctera une stratégie de marketing de contenu adaptée à votre entreprise.

 

Ce contenu vous a plu?
[Total: 7 Moyenne: 5]